Banlieue Sud Trois voitures parties en fumée dans l’incendie d’un train





Un incendie s’est déclaré samedi dernier dans le train assurant la desserte de 23h30 min entre Tunis et Borj - Cedria. Bilan : Trois wagons entièrement endommagés.


Même si l’enquête est en cours, tout laisse à croire qu’il s’agit d’un acte criminel ...


 


Tunis - Le Quotidien


D’ores et déjà, on parle de mégots qui sont à l’origine de cet incendie survenu samedi soir aux alentours de vingt trois heures trente minutes à bord d’un train assurant une desserte entre la gare de Tunis et la localité de Borj Cedria (Banlieue sud de la capitale).


Une hypothèse tout à fait crédible d’autant que le feu s’est déclaré dans l’avant-dernier wagon pour se propager par la suite jusqu’à la dernière voiture avant de s’attaquer à la locomotive.


Et ce n’est qu’au niveau de la station de Hammam-Chott, c’est-à-dire aux alentours de minuit dix minutes, que le conducteur s’est rendu compte de l’incendie.


En donnant l’alerte, plusieurs unités de la Garde Nationale et de la Protection Civile se sont pressées sur les lieux. Après plusieurs heures de lutte contre le feu, l’incendie a été maîtrisé. Les wagons endommagés ont été remorqués jusqu’aux dépôts de maintenance de Sidi Fathallah où ils ont été mis sous contrôle judiciaire.


 


Rassemblements douteux


Y-a-t-il un rapport entre la rencontre disputée l’après-midi à Sousse entre l’ESS et l’EST et cet incendie survenu le soir du samedi?


A vrai dire la place Barcelone avec ses deux gares de métro et de train a été prise d’assaut par les supporters de l’Espérance Sportive de Tunis qui ont quitté Sousse aux alentours de dix huit heures pour commencer à arriver à Tunis à partir de vingt heures.


Petit à petit des rassemblements ont commencé à se former devant la gare ce qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre lesquelles ont prié les supporters de rentrer chez eux.


Les plus réticents ont réussi à se dérober dans les bars et les cafés du coin pour ne quitter la capitale que tard dans la nuit.


Alors si l’hypothèse de l’acte criminel se confirme, il y a de fortes chances pour que ces supporters soient impliqués dans cette affaire.


D’ailleurs et à ce propos on croit savoir que les enquêteurs auraient déjà arrêté quelques suspects ayant assisté à la rencontre disputée samedi à Sousse entre l’Espérance de Tunis et l’Etoile Sportive du Sahel.


 


H. Missaoui




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com