Rituel de la Omra : Annulations de dernière minute en cascade





Tunis-Le Quotidien


Encore des annulations de dernière minute pour les départs vers la Mecque pour la «Omra» ou petit pèlerinage. Les déceptions se lisent sur les visages des candidats qui gardent l’espoir de partir dans les meilleurs délais.


Les candidats au petit pèlerinage (Omra) ont eu jeudi soir la désagréable surprise de voir leur départ reporté à une date ultérieure. L’avion de Tunisiar dont le décollage était prévu à 23 heures n’a pas pu partir. Il semble que le problème est lié essentiellement à l’obtention du visa d’entrée sur le territoire saoudien. Un responsable du Montazah Gammarth a affirmé au cours d’un entretien téléphonique avec notre journal que toutes les mesures ont été prises pour permettre aux milliers de candidats au petit pèlerinage d’accomplir ce rite dans les meilleures conditions. Les passeports, nous a-t-on précisé, ont été à plusieurs reprises déposés auprès des services concernés du consulat saoudien mais sans résultat. «Nous avons espoir de voir le dossier aboutir. Nous attendons la réponse des autorités consulaires saoudiennes en Tunisie» dit-il.


Un responsable du consulat nous a de son côté déclaré que tous les dossiers ont été traités et qu’il n’existe aucun problème spécifique à ce propos.


Les déceptions se lisent sur les visages d’un grand nombre de candidats qui ont cru bon de préparer leurs bagages et qui, au dernier moment, précisément quelques heures avant le départ, ont eu la désagréable surprise de voir le vol reporté à une date ultérieure.


Par ailleurs les agences de voyages intermédiaires restent cependant disposées à rembourser les montants avancés par les postulants en cas d’annulation définitive des départs.


Chaque année le même scénario se répète. Des milliers de candidats au petit pèlerinage ne savent pas sur quel pied danser jusqu’à la dernière minute. Ils attendent indéfiniment avec l’espoir de voir leurs dossiers aboutir.


S’agit-il d’un problème insurmontable ? Le ministre des affaires religieuses avait affirmé au cours d’un récent point de presse que les raisons de ces retards relèvent de problèmes objectifs et que les relations tuniso-saoudiennes sont si étroites qu’elles sont en mesure de dépasser toutes les difficultés de parcours.


 


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com