Gueddafi : «Nous étions à deux doigts de… la bombe»





Tripoli-Agences


Le numéro un libyen, Mouammar Gueddafi, assure que son pays était "sur le point de produire une bombe nucléaire en 2003" mais qu'il y a renoncé pour ne pas créer de problèmes à l'Afrique, selon des déclarations citées hier par l'agence officielle Jana.


"Elle a renoncé volontairement parce qu'elle ne voulait pas créer de problèmes à l'Afrique ou à son unité", a déclaré le colonel Gueddafi à Dakar lors d'une réunion avec des intellectuels et des hommes politiques.


Au cours de cette réunion, le dirigeant libyen a de nouveau appelé à la réalisation des "Etats unis d'Afrique", selon l'agence.


"La Libye qui était sur le point de produire une bombe nucléaire et qui est riche en pétrole et en gaz ne pourrait, sans les Etats unis d'Afrique, traiter sur un pied d'égalité avec l'OTAN, l'Europe, les Etats-Unis, la Chine, le Japon ou l'Inde", a-t-il dit, cité par l'agence.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com