E.S.H.S. – E.S.T. (1 – 1) : Aucune équipe ne méritait de… gagner !





Devant une faible assistance, l’E.S.H.S. a raté une belle occasion pour remonter au classement avec une parité que l’Espérance n’a pas beaucoup contestée.


 


Dans un match qu’ils devaient remporter coûte que coûte pour quitter la zone dangereuse les Hammam-Soussiens ont joué avec une formation peu offensive et Khaled Ben Sassi a opté par un  3 - 5 -1 - 1 qui permettait de contrôler l’entrejeu sans peser beaucoup sur la défense adverse. En face, l’E.S.T. a évolué en 4 - 3 - 2 - 1 avec Teyeb et Letifi, en soutien de Eneramo. Le match a mis du temps pour s’animer car, des deux côtés, la prudence était de rigueur. Il a fallu attendre vingt minutes pour voir les locaux créer leur première occasion, mais Bacha a buté sur Kasraoui.


Les Sang et Or jouant sans aucune pression, ont failli ouvrir le score, mais le heading de Eneramo était passé près du montant (35’). L’occasion la plus nette s’est offerte à Salhi (40’) qui a évité Jaber et s’est présenté seul face à Kasraoui mais son tir a raté le cadre. On jouait les arrêts de jeu de cette première mi-temps lorsque Kasdaoui, qui venait de remplacer Letifi, a centré un ballon qui a touché la transversale avant de flirter avec le corps de Eneramo et aller au fond des filets. C’était la douche froide pour les locaux qui, il est vrai, étaient peu entreprenants durant cette première période.


 


Quand Jedidi s’en mêle..


La reprise a vu l’E.S.H.S. avancer d'un cran, surtout avec l’incorporation de Bechouche, un second attaquant. Ce dernier va mener la vie dure, aux défenseurs espérantistes, mais la réussite n’était pas au rendez-vous (48’, 50’ et 57’). L’arbitre, Slim Jedidi, d’habitude mieux inspiré, va s’y mêler avec des décisions peu convaincantes.


D’abord, il a omis d’user de son carton rouge lorsque Jaber, en dernier défenseur, a heurté Bechouche. Ensuite, il a brandi un second carton jaune à Bacha pour simulation peu évidente. Enfin, il a sifflé un penalty fort généreux aux locaux et Mogaâdi ne s’est pas fait prier pour égaliser (81’).


 


K.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com