C.S.H.L. : Une prestation inquiétante





Alors que l’on croyait le CSHL bien parti pour assurer son maintien en L1 après un excellent début de phase retour, la trêve est venue lui «couper» les ailes.


 


Après une défaite à Béja, il a failli connaître le même sort à Hammam-Lif contre le CAB, n’eut été le penalty providentiel accordé par le referee Ben Yaacoub.


Cette prestation est d’autant plus inquiétante que l’équipe entame une série de 4 rencontres contre des adversaires directs, dont 3 chez elle.


Elle vient de gâcher la 1ère occasion, en concédant un nul peu glorieux contre la «lanterne rouge». A voir évoluer les Hammam-Lifois ainsi, on avait cru revoir l’équipe sans âme et sans arguments du début de saison. Aucune comparaison avec la formation attachante qui a tenu en échec les ténors du championnat quelques semaines plus tôt.


Il est vrai que les Cabistes étaient super-motivés et avaient livré une prestation de haute facture durant le 1er half. Il est tout aussi vrai que la défense hammam-lifoise n’a pas été exempte de tout reproche, mais cela n’explique nullement cette étrange régression dans le jeu.


Ce match laissera-t-il des traces dans l’esprit des joueurs ? Le camp hammam-lifois espère que non, car une rencontre tout aussi importante attend l’équipe ce dimanche contre l’EOGK. Une seconde chance en or qui s’offre aux Banlieusards du sud de s’éloigner quelque peu de la zone dangereuse, d’autant plus qu’ils seront appelés à un déplacement fort périlleux à Sousse dans deux semaines face à l’ESHS.


En attendant, les protégés de Akacha doivent se pencher sur leurs insuffisances dans les trois compartiments et notamment en défense, leur point fort, qui a connu une fébrilité inhabituelle lors des deux dernières rencontres.


La reconstitution du tandem axial de la défense Evans - Cissé, après le retour de ce dernier, est de nature à donner plus d’assurance à l’équipe. Mais il faut penser à trouver une parade à la carence excessive de Gomis qui, bien que pesant sur les défenses, n’est pas en train de faire ce qu’on attend de lui, à savoir marquer des buts.


Quelques jours nous séparent du match contre l’EOGK qui constitue pour les Hammam-lifois le véritable tournant de la saison. Une victoire et le CSHL peut entrevoir le reste du parcours avec beaucoup d’optimisme. Tout autre résultat risque de l’engloutir dans les tourbillons de la relégation et ce n’est pas en livrant un match aussi décevant que celui de la journée écoulée qu’il peut arriver à ses fins.


 


Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com