Ezzahra Il frôle la mort pour sept cent millimes





Tunis - Le Quotidien
Après avoir passé l’après-midi à se soûler à proximité  de la gare d’Ezzahra, deux jeunes malfrats ont décidé de braquer le premier passant qu’ils rencontreront.
Ainsi, l’un d’entre-eux est rentré chez lui pour chercher un couteau avant de retourner sur les lieux. Au même moment, un homme  venait de descendre du train et le hasard a fait en sorte qu’il passe par l’endroit où étaient postés les deux malfaiteurs.
Sous l’effet de l’alcool, les deux soûlards n’ont pas hésité à s’attaquer au passant en lui portant plusieurs coups de couteau. La victime fut blessée grièvement et sauvée in-extremis d’une mort certaine après avoir subi une intervention chirurgicale.
Le comble est que nos deux voleurs n’ont ramassé de cette opération que la somme dérisoire de sept cents millimes. Il est à noter qu’en quittant
l’hôpital la victime est tombée nez à nez avec l’un de ses agresseurs.
En alertant les agents de l’ordre, la victime a pu identifier les agresseurs qui ont été arrêtés. Embarqués au poste, ils ont été interrogés. Ils ont avoué les faits avant d’être inculpés d’agression suivie de vol. Ils devraient répondre prochainement de leurs actes devant la justice.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com