France : Bayrou exclut toute alliance avec Royal avant le premier tour





Le Quotidien-Agences


Le candidat centriste à la présidentielle française François Bayrou a exclu hier tout "accord d'alliance" avec la socialiste Ségolène Royal avant le premier tour de dimanche, rejetant ainsi une suggestion de plusieurs figures du Parti socialiste.


"Il n'y a aucun accord d'alliance imaginable dans une élection présidentielle avant le scrutin", a-t-il dit sur la radio France Inter.


Cette proposition visant à battre le favori de droite Nicolas Sarkozy, favori des sondages, formulée par l'ancien Premier ministre Michel Rocard et relayée par l'ex-ministre Bernard Kouchner, avait déjà été rejetée par la candidate socialiste.


Hier, un autre ancien ministre socialiste, Claude Allègre, a estimé "tout à fait concevable" une alliance entre les deux candidats, mais en ajoutant qu'elle "n'est pas pour le moment opérationnelle".


Invité à dire s'il était prêt à se ranger derrière Ségolène Royal au second tour s'il n'était pas lui-même qualifié, François Bayrou a expliqué qu'il n'entendait pas être "ramené dans le camp contre camp" et "retomber dans le système où ce serait seulement un changement de camp".


Le candidat centriste entend briser le clivage droite/gauche et veut instaurer une nouvelle majorité, issue de ces deux camps, n'excluant pas de nommer un Premier ministre de gauche s'il était élu.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com