Alkimia : 2007 ne sera pas facile





Au cours de sa rencontre périodique avec les intermédiaires en Bourse, M. Ali Ben Ali a laissé apparaître ses inquiétudes pour les performances de la société en 2007 qui commencent déjà avec certaines difficultés témoignées par la régression des résultas de la société durant le premier trimestre.


 


Tunis – Le Quotidien


En prévision de l’Assemblée Générale Ordinaire d’Alkimia, qui aura lieu aujourd’hui à Tunis, M. Ali Ben Ali, son PDG, a donné, mardi dernier au siège de l’Association des Intermédiaires en Bourse (AIB), la communication financière sur la situation de la société durant le premier trimestre de 2007 et ses perspectives de développement pour le reste de l’année.


C’est ainsi que M. Ben Ali a précisé que ce premier trimestre a été assez difficile pour la société qui a vu ses résultats chuter remarquablement passant de plus de 1,5 million de dinars durant le premier trimestre de 2006 à 0,9 million de dinars seulement cette année.


Cette régression a été expliquée, en partie, par la flambée continue des prix de la matière première, la baisse de la production qui n’a atteint que 34065 tonnes contre plus de 35000 tonnes au premier trimestre 2006, ainsi qu’un certain malaise dû à la grève des ouvriers dont les revendications demeurent «irraisonnables et illogiques» pour M. Ben Ali (ils demandent le droit à un téléphone portable, et des vacances en famille…).


«Ce malaise a, peut-être, contribué en quelque sorte à cette régression des résultats de la société, à laquelle on ne trouve toujours pas de raisons au niveau de la direction», a-t-il expliqué.


Tous ces facteurs confondus alimentent, en effet, l’inquiétude de M. Ben Ali quant à la performance de la société durant le reste de l’exercice actuel et même pour le prochain exercice, d’autant que des augmentations énormes sont attendues au niveau des prix de l’acide phosphorique, matière indispensable pour la production de la société.


«Franchement, l’exercice 2007 ne sera pas facile. On va essayer de tout faire pour avoir des résultats raisonnables, même s’ils seront en baisse remarquable par rapport aux exercices précédents», a-t-il mentionné.


Dans ce même contexte, M. Ali Ben Ali a expliqué que la direction de la société est en train d’accélérer ses négociations avec ses nouveaux partenaires pour faire face à cette situation.


Ainsi, une réunion devrait regrouper, durant le mois prochain à Bruxelles, Alkimia avec son partenaire saoudien, à savoir le groupe Al-Zamel, ainsi que des experts chinois et d’autres parties pour discuter des moyens d’accroître la production à travers la fabrication de nouvelles quantités de tripolyphosphate de sodium (STTP) en Arabie Saoudite.


L’activité d’Alkimia sera concentrée, également, sur la prospection de son nouveau gisement, sis au gouvernorat de Tataouine, pour la production du sulfate de sodium dont la commercialisation est prévue à la fin de 2008.


 

Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com