Bizerte Plus de quatre cents arbres fruitiers endommagés par des inconnus





Des incidents assez curieux et bizarres se produisent depuis quelque temps du côté de «Rokkeb», une zone rurale relevant du gouvernorat de Bizerte. Des inconnus s’acharnent, en effet, contre les oliviers déracinant plus de quatre cents arbres.


 


Tunis - Le Quotidien


L’affaire a éclaté suite  à une plainte déposée par la propriétaire d’une jeune oliveraie. La plaignante  a informé les auxiliaires de la justice que des inconnus ont fait irruption dans sa propriété agricole où ils ont abattu trois cents oliviers.


En se rendant sur les lieux les agents de la garde nationale de la région ont constaté les faits. Dans sa déposition, la plaignante n’a pas omis de fournir aux enquêteurs l’identité de quelques suspects.


Seulement et contre toute attente, les auxiliaires de la justice ont reçu une deuxième plainte émanant, cette fois-ci, d’un cultivateur d’arbres fruitiers qui venait de perdre d’un seul coup cent soixante cinq figuiers.


Les agents de la garde nationale ont remarqué lors de leur enquête que les arbres ont été endommagés de la même manière. A l’aide d’une scie, les auteurs de ces actes  barbares s’attaquent aux arbres en les coupant à la racine.


Les événements se sont ensuite succédés donnant lieu à d’autres incidents similaires.


Ainsi et face à la gravité de la situation les autorités locales ont accordé tout l’intérêt nécessaire à cette affaire.


Plusieurs suspects ont été, dès lors, convoqués au poste de la garde nationale de Rokkeb. Interrogés, ils ont tous nié les faits. En l’absence de preuves, ils ont été relâchés. N’empêche que l’enquête suit son cours actuellement pour mettre fin à ces actes de vandalisme et surtout pour arrêter les auteurs de ces agressions.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com