E.S.T. : Kasdaoui-Lachkhem duo d’attaque





Arrivée en Tanzanie mercredi, après une escale à Dubaï, l’Espérance défendra demain à Mwanza son avance de trois buts face aux Young Africans en match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions.


 


Mais attention, rien ne dit que la tâche des Tunisiens sera de tout repos. A l’aller à El Menzah, l’adversaire s’est très bien défendu malgré son infériorité numérique dès le premier quart d’heure et la sortie pour blessures de deux défenseurs. Accrocheurs à souhait, les Young Africans avaient lutté avec beaucoup de courage avant de céder devant les coups de boutoir des camarades d’Aboucherouane. C’est dire que les Espérantistes sont avertis d’autant plus qu’ils doivent composer avec la fatigue du voyage (Tunis-Dubaï-Dar Essalem-Mwanza). Arrivée sur place mercredi, l’équipe a cherché d’abord à récupérer avant d'entamer l’adaptation aux conditions du match.


 


Un quatuor à Tunis


La formation de l’Espérance connaîtra demain encore des changements dans la mesure où quatre éléments sont restés à Tunis pour différentes raisons. Ainsi, Létifi, blessé, Zaïem et Bahri, suspendus, et Eneramo non qualifié, n’ont pas effectué le déplacement et ont continué à travailler au Parc B sous la conduite du préparateur physique.


 


De la constance


dans le rendement


A Mwanza, l’Espérance aura à défendre sinon à consolider son acquis de l’aller pour passer le tour. Mais, pour Duguépéroux, il s’agit aussi d’améliorer plusieurs aspects du jeu.


Lors des dernières sorties, l’équipe a fait preuve d’une irrégularité dans le rendement au cours d’un même match. Problème de concentration ou de motivation? Certainement les deux à la fois. Il s’agit donc de secouer davantage les joueurs pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes surtout qu’il reste encore d’autres challenges importants dans les semaines à venir. Aziz Zouhir, le président du club de Bab Souika, a déjà sermonné les joueurs avant le match face à l’ESZ samedi dernier et attend d’eux une réaction salutaire avant la demi-finale de la Coupe de Tunisie face à l’USM, le 4 mai prochain.


Face aux Young Africans demain, notre représentant en Ligue des Champions alignera une formation remaniée en attaque et à l’entrejeu mais complète en défense. En effet, l’équipe enregistrera le retour de Chaâbani, Melki, Bekri et Jaber, tous absents samedi dernier en championnat. Au milieu, on devrait retrouver Hammi, Mahjoubi, Berrebat et Aboucherouane alors qu’en attaque Kasdaoui qui passe par une bonne période épaulerait Lachkhem, sachant  que Letifi et Eneramo ne seront pas là, à moins que Duguépéroux ne fasse d’autres choix dictés par les conditions du match.


 


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com