Notre développement et nos réformes





Le développement, amélioration qualitative et durable d’une économie et de son fonctionnement, est plus que jamais le sens de toute chose en Tunisie, le champ de base sur lequel nous comptons pour faire pousser les graines que le Chef de l’Etat a semées et qui sont devenues le réceptacle de nos espoirs et de nos ambitions. Les graines d’une société du savoir qui veut se traduire par la transformation en Centre régional d’affaires et de services.


Un principe qui implique l'évolution générale de tous les Tunisiens, de toutes nos institutions, de tous nos secteurs... car une société du savoir est incontestablement aussi forte que son maillon le plus faible et si la Tunisie a avancé à pas de géants à tous les niveaux, particulièrement au cours des vingt dernières années, il n’en est pas moins vrai que nous avons encore devant nous un ouvrage de titan avant de voir fonctionner notre pays comme un centre régional d’affaires et de services parfaitement opérationnel, tournant à plein régime.


Nous avons tous à comprendre que si les succès des vingt dernières années suscitent l’unanimité auprès des plus grands observateurs, c’est parce qu’ils ont été obtenus après un dur labeur de développement tous azimuts qui a pris son souffle au sein des innombrables réformes que la Tunisie a menées  dans toutes ses strates. Une dynamique permanente se déployant sur plusieurs fronts à la fois et abordant chaque domaine dans toute sa spécificité, se comportant avec lui comme s’il était unique et exclusif et apportant la conviction auprès de tous que le Président Ben Ali était invariablement à l’écoute, résolu à ne laisser aucun point de vue dans l’ombre. Il n’était donc pas surprenant que les réformes deviennent si mobilisatrices et, disons-le, si populaires auprès de nos concitoyens.


L’ouvrage de titan devant nous, à la mesure de nos ambitions de développement avec, à la clef, la cristallisation de notre pays en tant que centre régional d’affaires et de services, n’en attend pas moins de nous car la logique de la réforme tous azimuts, qui a eu les effets que l’on connaît au cours des vingt dernières années, vaut évidemment pour l’avenir. Le Chef de l’Etat, qui en est  intimement conscient, vient de le souligner avec conviction en allant jusqu’à l’établissement d’un calendrier aux prochaines réformes.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com