Otages français en Afghanistan : Les Talibans fixent un ultimatum à Paris





Le Quotidien-Agences


Une semaine. C'est le délai que les Talibans ont accordé à Paris pour se retirer d'Afghanistan et libérer des combattants détenus par le gouvernement afghan en échange de la vie des deux employés français de l'ONG Terre d'Enfance.


"La position des moudjahidin est la suivante (...) 1) La France doit retirer l'ensemble de ses troupes du territoire afghan d'ici une semaine; 2) Le gouvernement de Kaboul doit réagir promptement à l'échange d'otages", indique un communiqué en langue arabe mis en ligne sur internet. "En cas de refus, des mesures seront prises rapidement contre eux (les otages)", poursuit le communiqué du Conseil des Talibans, sans fournir plus de précisions.


La France a fait savoir qu'elle avait été informée de l'ultimatum des Talibans et qu'elle étudiait le communiqué. "Nous avons pris note des indications qui figurent sur le site des Talibans, nous sommes en train de les analyser. Nous ne ferons pas d'autre commentaire", a déclaré Jean-Baptiste Mattei, porte-parole du Quai d'Orsay. Selon le site internet du ministère français de la défense, 1 100 militaires français opèrent dans la région de Kaboul. L'authenticité du communiqué n'a pas pu être vérifiée mais il a été mis en ligne sur un site fréquemment utilisé par les Talibans et Al Qaïda ainsi que d'autres groupes radicaux irakiens, somaliens ou algériens.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com