Naâssen Il viole une dame mariée et écope de 20 ans de prison





Vingt-ans de prison, tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance de Tunis  à l’encontre d’un jeune homme accusé d’avoir violé une femme mariée.


 


Tunis - Le Quotidien


L’affaire remonte au mois d’avril de l’an 2005. A cette époque, l’accusé s’est réfugié derrière des arbres longeant une route agricole située à quelques encablures de la ville de Naâssen. Il était en train de se soûler lorsqu’il constata la présence d’une jeune femme qui pressait le pas pour rentrer chez elle.


Le soûlard âgé d’une trentaine d’années décida sur un coup de tête de s’en prendre à la jeune dame. Il jaillit, alors, de derrière les arbres et coupa la route à la passante.


Il utilisa le propre foulard de la victime pour lui serrer le cou et l'obliger à le suivre au même endroit où il était en train de se soûler. Et c’est à partir de ce moment-là que l’accusé allait s’adonner aux supplices les plus invraisemblables. La jeune dame fut ainsi obligée de se débarrasser de ses vêtements.


L’accusé l’a contrainte ensuite à consommer avec lui de l’alcool. N’étant pas habituée à ces pratiques, la victime perdit connaissance et se transforma en une véritable femme soumise. Dans la foulée, elle obéit aux ordres de son bourreau qui en profita pour réaliser des fantasmes dignes d’un réel obsédé sexuel.


La malheureuse fut exposée à toutes les obscénités au point que son bourreau abusa d’elle successivement et violemment jusqu’à lui provoquer une grave hémorragie.


Pourtant, après avoir été abandonnée par son violeur, elle prit son courage à deux mains et réussit tout de même à rentrer chez elle. Ayant eu vent de cette mésaventure à laquelle a été exposée son épouse, son mari se rendit immédiatement au poste de la garde nationale où il porta plainte.


Une enquête fut ouverte. Les auxiliaires de la justice réussissent à arrêter l’accusé en un laps de temps très court.


Il fut inculpé de viol suivi de sévices. Traduit récemment devant le tribunal de première instance de Tunis, l’accusé a été condamné à vingt ans de prison.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com