Coupes d’Afrique des clubs : Les horizons s’élargissent





Encore un joli tir groupé de la part des quatre représentants tunisiens en Coupes d’Afrique.


Ce quatuor voit ainsi ses horizons s’élargir et ses ambitions grandir.


 


En Ligue des Champions, l’Espérance et l’Etoile ont réussi les mêmes résultats, à savoir un trois à zéro à domicile et une parité vierge à l’extérieur. Samedi, le club sang et or, recordman des participations continentales, malgré des vexations à n’en pas finir et un voyage éprouvant, sans oublier l’arbitrage-maison du Zimbabwéen Marangue, a réussi à ramener un nul blanc de son déplacement en Tanzanie, conservant son invincibilité et passant le tour sans dégâts, à part l’expulsion de Lachkhem et la blessure de Berrebat.


Le second représentant Tunisie, l’Etoile a assuré sa qualification sans grandes difficultés à la phase des groupes en battant les Togolais du Maranatha sur le score sans appel de trois buts à zéro, œuvres de Chermiti, Soltani et Gharbi. Au cours de ce match le Béninois Muri Oguibiyi a fait étalage encore une fois de son talent, confirmant sa bonne forme du moment. Mais contrairement à nos deux «champions», les deux autres clubs tunisiens engagés en Coupe de la CAF ont éprouvé des difficultés à domicile avant d’assurer leur passage. En effet, malgré la parité (2-2) ramenée du Rwanda, les Gafsiens peut-être par excès de confiance, ont frôlé le pire en fin de match après l’égalisation d’Altraco.


C’est que pour les protégés de Ben Belgacem, l’apprentissage de la Coupe d’Afrique est dur. Heureusement qu’ils ont fini par passer le tour et cette expérience leur servira de leçon pour l’avenir. Quant au CSS, battu à l’aller par les Ivoiriens d’Issia Wazi (0-1) il était dans l’obligation de scorer à deux reprises. Les hommes de Decastel, amoindris par plusieurs absences, ont dû suer et attendre le temps additionnel pour voir Blaise Kouassy inscrire le but du bonheur. Comme quoi, un match n’est jamais gagné d’avance et que sous-estimer l’adversaire constitue la pire erreur que puisse commettre un footballeur.


 


Le plus dur commence


La Tunisie a placé donc quatre clubs au prochain tour. C’est une performance à saluer bien bas mais, à l’évidence, le plus dur commence. Nos deux représentants en Ligue des Champions, l’Espérance et l’Etoile, attendront le tirage des poules pour connaître leurs adversaires qui seront d’un tout autre calibre que ceux des premiers tours, à l’image du détenteur du titre Al Ahly du Caire. Et comme la première journée est programmée pour le début du mois de juillet, il appartient aux Tunisiens de se renforcer pour arriver à jouer pleinement leurs chances dans cette joute qui exige talent, effectif et solidité physique et mentale. En coupe de la CAF, EGSG a hérité du club d’Afrique du Sud, Sundowns, un habitué des compétitions africaines. Alors que le CSS retrouvera le club camerounais de Cotonsport, un autre habitué de l’Afrique. Autant dire que Gafsiens et Sfaxiens doivent faire très attention surtout que les confrontations aller et retour sont programmées pour le mois prochain. C’est dire que le plus dur commence pour nos clubs.


 


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com