Affaire Bishara : Le député arabe israélien soupçonné «d’intelligence avec le Hezbollah»





Al Qods Occupée-Agences


Le député arabe israélien démissionnaire Azmi Bishara est sous le coup d'une enquête policière, soupçonné d'intelligence avec le Hezbollah libanais pendant la guerre, blanchiment d'argent et financement du "terrorisme", a-t-on appris hier de source policière.


Bishara, qui a présenté sa démission du Parlement israélien à l'ambassade israélienne au Caire, "est soupçonné d'avoir fourni des informations au Hezbollah pendant la deuxième guerre au Liban (l'été dernier) et d'avoir reçu de l'argent en contrepartie", a indiqué la même source.


"Il est aussi soupçonné d'avoir enfreint l'interdiction de financement d'une organisation terroriste, de blanchiment d'argent", a ajouté la source.

L'enquête visant Bishara était soumise à un black-out de la censure israélienne qui a été partiellement levé hier.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com