F.T.F. : Election et… désignation !





Le nouveau et futur bureau fédéral qui sera installé le 5 mai prochain aura gagné son match sans l’avoir joué. Par abandon, par KO ou par un simple forfait de l’adversaire.


Avant, et durant de bonnes longues années, les bureaux fédéraux étaient soit élus en entier soit élus (2/3) et désignés (1/3) ou soit simplement désignés d’office en entier par la tutelle chaque fois que cette dernière jugeait bon de le faire et on se souvient des dissolutions de divers bureaux fédéraux dans le passé pour diverses raisons. Jusqu’au jour où la FTF décida et imposa son implacable loi. Election libre et totale des douze membres et abolition des désignations y compris celle du président. Aussi les 2/3 des membres du bureau élus le 5 août 2006, maudits sans doute, se sont résignés à quitter leurs postes le lendemain de l’AG extraordinaire (16 mars 2007) se pliant aux exigences de la FIFA pour laisser place aux élections générales fixées au 5 mai 2007. Mais la guerre des campagnes des deux listes inscrites pour briguer le poste vacant ne vas pas avoir lieu faute d’erreurs d’appréciation ou de mauvaises interprétations de textes en vigueur de la part d’une des deux listes en course. Histoire qui a fait couler beaucoup d’encre et pour cause.


Résultat: ils étaient 10 élus et 5 désignés à l’issue de la dernière AG du 5 août 2006. La FIFA n’a pas apprécié. Que dira-t-elle aujourd’hui avec le nouveau système et les nouvelles données qui ont propulsé tout bonnement 12 membres à la fois sans… recours (indirect) aux élections. Une autre manière de voir les choses!


 


A.D.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com