Tennis Open de Tunis 2007 : Une nouvelle dimension






Les trois coups de la 7ème édition de l’Open de Tunis seront donnés aujourd’hui sur les courts du TCT. Pour les qualifications, prévues ce week-end, le principe de la gratuité d’accès a été retenu et les amateurs de balle orange auront le loisir d’assister, sans bourse déliée, à de beaux duels que sait souvent réserver le tableau des «qualifs».


A partir de lundi, on entre dans le vif du sujet avec un tableau final très relevé et qui prévoit les étapes suivantes:


 


30 avril et 1er mai: 1er tour du tableau final


2 et 3 mai: 2ème tour du tableau final


4 mai: Quarts de finale


5 mai: Demi-finales


6 mai: Finale


 


Les organisateurs croisent en tout cas les doigts afin que la pluie ne s’en mêle pas et qu’elle ne perturbe pas le déroulement  des rencontres. L’édition 2006 avait en effet énormément souffert de cet invité en vérité indésirable dans le cas d’un tournoi se jouant sur une surface en terre battue.


D’ailleurs, le Tunis Open s’inscrit idéalement au calendrier international du circuit de la terre battue. Après Monte Carlo et Barcelone, la «semaine tunisoise» prépare en effet les Internationaux de Roland-Garros prévus du 28 mai au 10 juin. Au même titre que les tournois de Rome (du 7 au 13 mai), de Hambourg (du 14 au 20 mai) et de Dusseldorf (du 21 au 27 mai).


Trente-deux joueurs animeront le tableau final. Un superviseur (le Chilien Pedro Bravo) assisté du juge-arbitre tunisien Adel Aref et de huit arbitres encadreront les différentes rencontres, aux côtés de 48 juges de ligne. 70 ramasseurs de balle prêteront leur concours.


Pour les besoins de l’organisation du tournoi, 11 commissions et 9 sous-commissions ont été mises sur pied, engageant une cinquantaine de bénévoles.


Le vainqueur du tableau simple va pouvoir bénéficier d’un chèque de 18.000 dollars, outre les précieux 90 points au classement ATP. Les heureux lauréats du tableau double hériteront de 7750 dollars.


Il n’en reste pas moins qu’au niveau du classement mondial, ce «challenger» garantit au finaliste 63 points alors que les demi-finalistes engrangeront 40 points.


 


Belle opportunité


Deux jeunes champions tunisiens sont invités à entrer directement au tableau final par le biais des tant prisés wild-cards: Heythem Abid et Waël Kilani, ce dernier négociant sa première saison au niveau des seniors en participant à un tournoi d’une telle qualité après avoir pointé au 60ème rang mondial junior, ce qui n’est pas une mince performance.


Trois autres Tunisiens (Jaziri, Mbarek et Boughnimi) devront chercher le précieux césame du tournoi final en passant par les «qualifs».


Les deux autres wild-cards du tableau final furent adressés au Français Fabrice Santoro et à l’Espagnol Felix Mantilla.


Si le tenant du titre, l’Algérien Lamine Ouabrab devra batailler ferme pour rester en course dans la semaine de vérité, celle du tableau final, le finaliste de la dernière édition, le vieux renard marocain Younès El-Aynaoui sera en revanche absent après avoir longtemps entretenu l’illusion de pouvoir être invité à ce «challenger».


Quoi qu’il en soit, le tableau 2007 ne manque pas de consistance avec pas moins de huit participants qui figurent dans les cent premiers au classement mondial: Santoro (57ème), Karlovic (62ème), Starace (65ème), Braciali (82ème), Pless (83ème), Peya (95ème), Tipsarevic (94ème) et Eschauer (85ème).


Jamais le Tunis Open n’avait réuni une brochette de champions aussi relevée. Cela conforte en tout cas sa réputation d’être l’un des cinq premiers «challengers» au monde sur près de 160 tournois ATP de la même catégorie et promet un spectacle de belle facture.


Rappelons, enfin qu’en marge de la 7ème édition se tiendront trois événements parallèles:


-Une journée olympique à l’occasion du 50ème anniversaire de la création du Comité national olympique tunisien (CNOT).


-Une journée à l’occasion du 20ème anniversaire du tennis club de Hammamet.


-La désormais rituelle journée des présidents des clubs de tennis.

Bon vent à l’Open tunisois qui prend désormais une nouvelle dimension après six belles éditions.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com