E.S.S. – U.S.M.





L1 (23ème J.) - Stade Olympique de Sousse (16h00) - Arb. Di Marco (Ita) - Direct TV T7


 


Du côté étoilé : Les 90 minutes de vérité !


 


Semer l’un des deux poursuivants, l’adversaire du jour, en l’occurrence l’USM : tel est l’objectif des Etoilés à l’occasion du derby du Sahel qui s’annonce chaud, très chaud même.


 


L’Etoile, pour ce qui reste à jouer dans la compétition, s’est décidée à ne plus regarder dans le rétroviseur. La réussite d’un match à un autre est la seule garantie pour enlever un trophée qui lui fuit depuis une décennie.


Après le succès à Gafsa mercredi, les Etoilés rencontrent cet après-midi leurs voisins de Monastir dans un match très important aussi bien pour les uns que pour les autres. Ces voisins qui, depuis quelque temps, ont réussi à surprendre le monde du foot tunisien après avoir bâti une équipe réellement compétitive capable de jouer les premiers rôles. C’est la raison pour laquelle les Etoilés doivent non pas craindre leurs adversaires du jour mais au moins se méfier de cette équipe monastirienne capable de tous les exploits même si la tradition est tout simplement étoilée. Le contexte de ce match est, à n’en plus douter, différent de ses précédents, l’USM cette fois-ci joue carrément pour le titre.


 


Benzarti cache-t-il son jeu ?


C’est devenu un rituel pour Faouzi Benzarti, l’entraîneur étoilé. L’ultime séance d’entraînements est décrétée à huis clos. Que nous réserve le coach Benzarti ou du moins à son rival du jour, l’USM ? Certes, on ne fait rien pour rien mais on devine aisément que l’entraîneur étoilé veut que l’entraînement de vendredi soit effectué avec le meilleure concentration possible. Côté technique, il y aurait du nouveau, sachant que le coach étoilé connaît parfaitement son «ex» qu’il veut cette fois-ci amadouer de la meilleure manière.


Et hormis Nafkha, l’équipe étoilée présentera une formation au complet et a priori en bonne santé même si Oguibiyi, Chermiti et Chikhaoui ont ressenti quelques douleurs musculaires au cours du dernier EGSG - ESS de mercredi, vite soignées par le staff médical de l’Etoile après les examens médicaux nécessaires. C’est ainsi que l’entraîneur Benzarti compte reconduire à un élément près la formation victorieuse à Gafsa et peut être bien garder la même option, celle d’incorporer Yassine Chikhaoui au cours de la deuxième période du jeu si le besoin se fait sentir.


 


Mounir EL GAÏED


 


_________


Formation probable


Mathlouthi, Frej, Meriah, Ben Mohamed, Ghézal, Narry, Traoui, Oguibiyi, Chikhaoui, Gelson, Chermiti.


 


___________________________


 


Du côté monastirien : La motivation est là !


 


Jamais, dans les annales du derby sahélien, une mobilisation n’a été aussi battante que celle de cette édition. Tous les souvenirs des précédentes confrontations ont été oubliés pour laisser la place à une euphorie exceptionnelle pour le rendez-vous de cet après-midi. Pour la première fois, les deux clubs voisins se rencontreront pour le titre, les Etoilés en leader, après leur victoire éclatante, jeudi dernier, à Gafsa, les Usémistes, en challenger aux dents longues qui fait, désormais, trembler.


Pour fuir la pression du public et des médias et bénéficier d’une concentration totale sur cette échéance importante, les Monastiriens se trouvent, depuis mercredi en stage bloqué, dans un hôtel de la ville. Les entraînements se déroulent sur la pelouse du stade Mustapha Ben Jannet. Samir Jouili, assisté de Saber Zouhaïr et Karim Sebii, semble accorder un intérêt particulier à cette rencontre. D’abord, pour donner l’impression qu’ils sont concernés par cette course au titre, puis pour confirmer ce parcours éloquent qu’ils ont réalisé jusque-là, avec l’ambition dévorante de parvenir à bon port. Psychologiquement, les joueurs n’ont point donné le moindre signe d’être impressionnés par leurs adversaires soussiens. C’est là, un facteur déterminant qui va leur permettre de jouer d’égal à égal, sans complexe, mais, surtout sans fantaisie. Sur le plan physique et à partir de la certitude que les débats seront musclés, le top niveau  a été atteint sans bavure. Tactiquement et compte tenu de la charnière offensive étoilée, rien n’a été laissé à l’emporte pièce.


Signalons que Tarek Achour est en droit d’être aligné, l’avertissement concédé dimanche dernier est, bel et bien, le second et non le troisième. En plus et à son grand bonheur, il retrouvera, à ses côtés, Nizar Boukorrâa, ayant purgé sa peine. Un second retour, non moins salvateur, celui de Adriano, en repos forcé le week-end passé, qui ne manquera pas de donner  plus de tonus aux premières lignes. En revanche et outre Salem et Bnouni, toujours souffrants à moins que ce dernier ne bénéficie du feu vert de son médecin, Mzali semble lui aussi, indisponible, par la blessure contractée face à l’ASM. En dépit, de ces contraintes et vu la richesse du banc des remplaçants, le coach usémiste paraît avoir trouvé les solutions de rechanges valables. A partir des schémas constatés lors de la préparation, la ligne médiane aura la tâche d’éviter que le danger des avants étoilés, réputés pour leur rapidité en mouvements, ne pèse comme un danger permanent pour l’arrière-garde de Nefzi, tout en s’introduisant comme facteur déterminant dans la relance, comme l’ont toujours confirmé les Ben Abdelkader et compagnies. A la pointe de l’attaque, il y aura 3 concurrents à savoir le revenant Jerry et la paire Galbi - Ben Belgacem. Voilà un véritable dilemme pour Jouili qui aura à faire sauter un de ce trio sans compter Maâtouk.


 


M. NABLI


 


_________


 


Formation probable


Nefzi, Alaya, Fernando, Makhlouf, Boukorrâa, Achour, Ben Abdelkader, Mosrati, Falhi, Jerry, Ben Belgacem.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com