E.S.H.S. : Une réaction, sinon…





Pour les Hammam-Soussiens, le compte à rebours touche à sa fin. La relégation concerne logiquement trois clubs. Le CAB, l’EOGK et bien sûr l’ESHS. Les Sahéliens se sont compliqué la tâche après avoir essuyé une amère défaite à domicile face au CSHL. Ils n’ont plus d’autre alternative que de ramener 3 points de leur périlleux déplacement à la Marsa pour se mesurer à l’EOGK, club logé à la même enseigne. Même le nul serait insuffisant car derrière, le CAB fait des pas de géant et peut leur concéder la lanterne rouge. Pour toutes ces considérations, le match d’aujourd’hui revêt une importance capitale pour les deux protagonistes. Gare au vaincu, il risque de s’enliser dans les profondeurs de l’abîme. C’est ce message là que doivent saisir les protégés de K. Ben Sassi. Sinon l’espoir de maintien s’amenuisera. La mission s’annonce très délicate face à un adversaire coriace, difficile à manier sur une pelouse aussi exiguë que celle de la Marsa. Ça sera inévitablement une dure bataille surtout au milieu du terrain avec des duels âpres, des accrochages à souhait et des nerfs tendus. Donc, il ne faut pas s’attendre à voir du beau spectacle de part et d’autre. L’enjeu primera  sur le jeu. Un petit détail ou une balle arrêtée fera la différence. Il est fort possible que le coach Khaled Ben Sassi opte pour une stratégie prudente. Il garnira le milieu de terrain et utilisera l’arme du contre pour surprendre une équipe goulettoise qui cherchera l’attaque à outrance pour s’offrir le gain de match. Dans ce genre de match, il faut patienter et profiter de la moindre défaillance chez l’adversaire pour marquer et préserver le précieux acquis. Les Banlieusards de Sousse n’ont pas d’autres choix que de laisser venir l’adversaire, de se serrer les coudes en défense et de gagner la bataille du milieu pour espérer réaliser la sensation. Les attaquants sahéliens font preuve jusqu’à présent d’une inefficacité criarde. L’animation offensive est bien confectionnée mais à l’approche des buts adverses, tous les attaquants utilisés, Bacha, Karoui, Agrebi Mbaye et Naïmi ont paniqué, ont cafouillé et ont raté des occasions immanquables. La défense et le milieu subissent le poids du match et finissent par craquer, la dernière déconvenue face au CSHL en témoigne. Face à cette situation critique et inquiétante, on jouera aujourd’hui beaucoup plus pour le résultat que pour la manière. Les lignes seront plus compactes. On attendra la moindre brèche pour renouer avec la victoire synonyme de résurrection de l’Espoir de Hammam-Sousse.


Formation probable


Laâmouri, Derbali, Dahmane, Fodé, Bennour, Bachouch, Bargui, Salhi, Mogaâdi, Naïmi, Agrebi.


 


ABOU NOUR




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com