Automobile Nadia Gammoudi : «Je n’aimerais pas être à la place de Hend Chaouch»





Dans le camp des Gammoudi, c’était la fête à l’occasion d’un déjeuner qui a réuni tous les participants au Rallye des papillons qui s’est déroulé au cours du mois de mars.


 


Nous avons profité de l’occasion et approché Nadia Gammoudi pour avoir son avis sur ce qui s’est passé ces derniers jours avec Hend Chaouch dont la candidature pour le Bureau fédéral de la F.T.F. a été rejetée. Les propos de Nadia laissent comprendre qu’elle a été surprise par ce qui s’est passé: «A titre personnel, je pense que Hend est capable de donner un plus au sein de la F.T.F. ou dans n’importe quelle autre discipline. C’est une sportive qui a servi le sport national et qui est toujours prête à faire davantage. Je n’ai pas suivi en détail les péripéties de cet épisode et je ne peux pas commenter une décision tant que des données me manquent».


Lors de la constitution des deux listes candidates au Bureau Fédéral, la rumeur a également touché Nadia Gammoudi qui aurait été contactée par l’un des chefs de liste. Quand on lui a demandé de nous éclairer, sa réponse était claire: «Non, je n’ai jamais été contactée par des personnes candidates au Bureau Fédéral et je n’y ai jamais pensé. Par le passé, on m’a proposé de présider des clubs de football féminin et j’ai refusé, car le football ne me passionne pas beaucoup et je  me limite à voir les matches des Aigles de Carthage. Il n’y a que les sports mécaniques et l’équitation qui m’intéressent et me procurent de la joie et de la passion. Je ne peux imaginer être membre au sein de la F.T.F. et je n’aimerais pas être à la place de Hend Chaouch car, comme je l’ai dit, le foot ne m’intéresse point».


Nadia Gammoudi, rappelons-le, a été l’une des grandes absentes au Rallye de Tunisie 2007, et elle justifie cette absence: «J’aime beaucoup l’ambiance du Rallye de Tunisie, mais pour cette année, il m’était impossible d’y être car j’ai organisé quelques jours avant le Rallye des papillons qui en est à sa quatrième édition, et je n’ai pas pu récupérer de la fatigue de cette nouvelle expérience. J’espère retrouver cette compétition l’année prochaine, et je souhaite de plus en plus de réussite à mon Rallye des papillons qui est en train de prendre de l’ampleur d’une édition à l’autre».


 


Kamel ZAIEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com