L1 – La course au titre : Tout peut encore arriver





A trois journées de la ligne d’arrivée, rien n’est encore joué pour l’octroi du titre, puisque le suspense est encore roi entre trois équipes qui possèdent pratiquement les mêmes chances pour succéder à l’EST.


 


Le soir de la 26ème et ultime journée, on parlera peut-être beaucoup sur ce penalty raté par Ghézal et arrêté par Nefzi… L’Etoile, encore en tête avec deux points d’avance, a laissé échapper une occasion en or pour se mettre plus à l’abri et pendre un avantage considérable sur ses poursuivants. A Monastir, on n’oublie pas encore les trois points perdus à El Menzah devant le ST car une victoire, ce jour-là, aurait permis aux Usémistes d’occuper la tête. Tout comme pour le CA qui, en l’espace de deux journées, a gaspillé quatre points précieux face à des adversaires à sa portée (CAB  et OB).


Comme on le constate, les regrets ne manquent pas, d’un prétendant à l’autre. Le statu quo qui a caractérisé la dernière journée n’a, en définitive, lésé aucune équipe. Rien n’est encore joué et les chances des uns et des autres demeurent intactes et égales avec une dernière ligne droite où tout peut arriver.


 


ESS: tout se jouera en déplacement


Les Etoilés gardent deux points d’avance sur leurs adversaires, mais il ne s’agit nullement d’un avantage rassurant. Le calendrier leur impose deux déplacements, à La Marsa puis à Sfax, où ils ne seront pas dans une promenade de santé, surtout face au CSS qui tient à venger sa défaite «historique» à Sousse. Pour l’Etoile, le titre se jouera lors de ces deux déplacements avant d’accueillir le CAB à l’ultime ronde.


 


CA: mieux négocier les matches-pièges


Les Clubistes ne semblent pas retenir la leçon car ils continuent à perdre des points là où ils partent favoris. Ils ont eu de la chance en voyant l’ESS et l'USM se neutraliser, mais ils n’en ont pas profité. La suite sera dure avec des matches-pièges contre l’ESHS à Hammam-Sousse et l’EOGK à El Menzah. Il ne s’agira nullement de formalités et il va falloir se donner à fond pour vaincre deux adversaires concernés par la relégation avant d’aller disputer, peut-être bien, le match le plus décisif pour le titre à Monastir.


 


USM: profiter d’un meilleur calendrier


Les Usémistes sont contents d’avoir grignoté un point à Sousse et d’avoir gardé leur seconde place. Le nul de Sousse va leur donner des ailes et ils aborderont la dernière phase du championnat avec des chances intactes et même supérieures à d’autres candidats au titre. l'USM dispose, en effet, d’un calendrier plus clément avec un seul déplacement à Béja et deux matches à domicile, dont le dernier, contre le Club Africain, qui pourrait être celui de la consécration. Les hommes de Jouili ont les moyens d’aller au bout de leurs intentions, à condition de continuer à jouer avec la même rage de vaincre et la même humilité.


 


Y aurait-il une surprise sang et or?


A trois journées de la fin, l’EST demeure, malheureusement, concernée par le titre. A cinq points du leader, l’Espérance a moins de chances que les trois premiers, mais elle continuera à faire de son mieux pour… mieux surprendre. Logiquement, le titre sera difficile à garder, mais l’EST peut prétendre à la seconde place, ce qui ne manquera pas de lui procurer beaucoup de satisfaction.


 


 


Kamel ZAIEM


 


_________________


 


Calendrier : L'USM avantagée


 


En parcourant le programme des trois dernières journées, on ne peut que relever l’avantage de l'USM qui n’aura à effectuer qu’un seul déplacement, à Béja, face à un OB qui a déjà assuré son maintien en L1.


 


ESS


ASM à La Marsa


CSS à Sfax


CAB à Sousse


 


CA


ESHS à Hammam-Sousse


ESGS à Tunis


USM à Monastir


 


USM


CAB à Monastir


OB à Béja


CA à Monastir




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com