Prêt-à-porter : La Russie, un marché porteur pour le textile tunisien





Tunis-TAP
La Russie offre un marché de consommation formidable pour la Tunisie, particulièrement dans le domaine du textile-habillement, c’est ce qui ressort de la Journée d’information sur “les opportunités du marché russe pour les entreprises tunisiennes d’habillement” organisée, hier, à la Maison de l’exportateur.
Pour M. Marc Sadion-Sone, consultant en marketing stratégique et spécialiste de ce marché, la Russie, pays atypique de plus de 140 millions d’habitants, se caractérise par le développement d’une importante classe moyenne portée sur la consommation des produits étrangers, notamment dans les grandes villes de la partie européenne, Moscou et Saint Petersbourg.
Ce pays enregistre annuellement une croissance de 6 à 7% grâce notamment au développement des produits pétroliers et miniers, ce qui a favorisé une hausse du revenu par tête d’habitant de 11% par an au cours de ces dernières années.
Cependant, l’absence d’organisation claire du secteur économique et la bureaucratie sont autant de lacunes à prendre en considération pour les opérateurs voulant conquérir ce marché.
M. Sadion-Sone a souligné l’engouement des Russes pour le prêt-à-porter, affirmant que leur ruée vers la consommation des produits étrangers, constitue une opportunité à saisir pour les exportateurs tunisiens. Il a, également, mis l’accent sur l’importance de veiller à soigner l’image de marque des produits exportés, précisant que l’opérateur qui veut conquérir ce marché ne doit se fier qu’à lui-même en raison de l’absence d’une information claire sur le marché et les opérateurs.
Selon ce consultant, choisir de vendre en Russie nécessite d’élaborer une vraie stratégie sur plusieurs années.
A préciser, en 2006, le volume des échanges commerciaux tuniso-russes ont atteint 735 410 mille dinars. Ces échanges sont particulièrement dominés par les produits miniers et pétroliers.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com