Lutte contre la tuberculose: Des experts internationaux en conclave à Tunis





Tunis-Le Quotidien


Tunis abrite à partir de demain et durant trois jours les travaux de la 12ème rencontre des directeurs des programmes de lutte contre la tuberculose dans les régions de la Méditerranée de l’Est. La Tunisie compte parmi les rares pays qui ont réussi à maîtriser la prévalence de cette pathologie grave.


Ce meeting des directeurs des programmes de lutte contre  la tuberculose est organisé par le Bureau de l’Organisation Mondiale de la Santé pour l’Est de la Méditerranée (OMS) établi à Tunis.


Durant trois jours, une cinquantaine de spécialistes dans la lutte contre la tuberculose évoqueront le chemin parcouru dans les différents programmes engagés dans les pays les plus touchés par la pathologie. Les travaux de ce meeting de haut niveau devraient également permettre aux participants de définir un nouveau plan d’actions qui sera exécuté durant la période 2008-2009.


Originaires successivement d’Afghanistan, du Bahreïn, Djibouti, Egypte, Irak, Iran, Koweït, Liban , Libye, Maroc, Oman, Pakistan, Palestine, Qatar, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen et EAU sans oublier bien sûr la Tunisie, les participants représenteront plusieurs organisations et institutions régionales œuvrant dans le lutte contre la tuberculose. On cite, entre autres, le groupe technique et de consultations stratégiques dans la lutte contre cette pathologie infectieuse dans les pays de la Méditerranée de l’Est et la Commission Préparatoire du Partenariat dans la région de la Méditerranée de l’Est ainsi que des experts internationaux de l’OMS.


Notons par ailleurs que la tuberculose est une maladie qui tue chaque année près de deux millions de personnes à travers le monde dont plus de 100 mille décès dans les pays de la Méditerranée de l’Est dans la quelle on enregistre chaque année quelque 560 mille nouveaux cas.


Il convient de souligner par ailleurs que la Tunisie fait partie des neuf pays de la région qui ont un programme de lutte plus ou moins performant et qui consiste au développement de stratégies de dépistage précoce de la pathologie. Avec un taux de dépistage précoce et le traitement de la tuberculose estimé à 70%, la Tunisie est donc sur le point d’atteindre l’objectif de 80% fixé par l’OMS. 


 


H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com