A.G. de la F.T.F.: La liste de Tahar Sioud plébiscitée





La liste de Tahar Sioud a été largement plébiscitée en se faisant élire avec 164 voix pour constituer le nouveau Bureau fédéral de la FTF, au terme des élections tenues lors de l'Assemblé Générale.


 


TAP


La liste de M. Sioud a été élue avec 164 voix, contre 5 abstentions, par 169 votants sur les 198 clubs affiliés à la FTF. M. Tahar Sioud, tête de la liste élue, a adressé à cette occasion ses remerciements aux représentants des clubs pour la confiance qu'ils ont placé en les membres de sa liste, "qui bénéficient d'une grande expérience sportive et représentent tous les niveaux du football tunisien", rendant hommage au travail accompli par les précédents bureaux de la fédération.


La liste de M. Sioud, composée de 11 membres, comprend Mounira Elloumi Ben Fadhloun, Moncef Ben Gharbia, Kamel Ben Amor, Ridha Ayed, Amor Farouk Gharbi, Mahmoud Hammami, Jalel Ben Tkia, Ahmed Aloulou, Khali Chaibi, Abdelhamid Hergal et Wadii Jari.


M. Sioud s'est engagé à se conformer aux 15 points contenus dans son programme électoral, axé essentiellement sur l'évaluation du professionnalisme, le développement du football amateur, l'encadrement des sélections, la promotion du football féminin et du football en salle, outre la mise en application du budget octroyé à la formation des jeunes, le recyclage des arbitres, la mise à niveau des entraîneurs et la dynamisation du rôle des ligues.


Il a également annoncé la composition de la commission d'appel relevant de la FTF, qui comprend MM. Habib Ben Aissa, Tahar Frini, Hsine Siala, Mohamed Riahi et Kamel Béji.


M. Abdallah Kaâbi, ministre de la jeunesse, du sport et de l'éducation physique avait présidé, hier matin, l'ouverture de l'assemblée générale élective. Le ministre a souligné à cette occasion le caractère particulier de cette assemblée qui "ouvre une nouvelle page dans l'histoire du football tunisien, survenue après la prise de toutes les dispositions légales relatives à la réorganisation de cette instance sportive, conformément aux législations adoptées par la FIFA avec toutes les fédérations nationales qui y sont affiliées".


"Ces législations, a-t-il indiqué, visent essentiellement à séparer les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, à instaurer l'élection démocratique du Bureau fédéral et à consacrer l'indépendance des structures chargées de gérer les litiges sportifs, afin de leur procurer davantage de responsabilité et de crédibilité".


M. Kaâbi a mis en exergue l'importance de la responsabilité qui incombe au nouveau Bureau fédéral, à la lumière des nombreuses et importantes échéances régionales, continentales et internationales qui attendent le football tunisien.


Il a appelé, dans ce contexte, à accorder plus d'intérêt aux sélections nationales dans la perspective des moyens mis à leur disposition, "afin de conforter la bonne image dont jouit la Tunisie et renforcer son rayonnement dans le monde".


Le ministre a également appelé le nouveau BF à approfondir l'examen de tous les dossiers sportifs important relatifs au développement du football tunisien, notamment le financement des clubs, l'arbitrage, la formation des jeunes, le respect du comportement civique, réitérant la disposition de l'autorité de tutelle à apporter l'assistance nécessaire aux différentes structures sportives (fédérations et clubs), conformément aux grandes orientations décidées par le Président Zine El Abidine Ben Ali.


 


_______________________


 


Leurs impressions


 


Mohieddine Baccar


«J’ai souhaité voir plus d’une liste en compétition, mais il a fallu se soumettre aux statuts et aux règlements concernant l’éligibilité. Il s’agit, également, d’une bonne leçon pour l’avenir. De même, il faut avouer que le nouveau statut a besoin, dans un peu plus de temps, d’être révisé à son tour. Je suis persuadé qu’avec cette nouvelle équipe fédérale, nous aurons l’occasion de discuter et d’organiser des réunions de réflexion».


 


Mourad Daâmi


«ll n’y a eu qu’une seule liste en lice mais ceci n’inquiète pas outre mesure car le règlement a été respecté. Je suis optimiste et je pense que le nouveau Bureau Fédéral est capable de bien servir notre football et d’améliorer le secteur de l’arbitrage».


 


Mounir Basli


«L’absence d’une seconde liste nous donne l’impression d’assister à un match amical fade et terne. La composition du nouveau BF n’est pas très imposante et nous souhaitons voir les nouveaux responsables fédéraux être à l’écoute des clubs et prendre en considération nos idées».


 


Moncef Foudhaïli


«Il s’agit d’un nouveau départ qu’on espère réussi pour le football tunisien. Le BF actuel est homogène et il aura du travail à faire, mais nous devons lui faire confiance».


 

K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com