Liban: Accrochage dans un camp de réfugiés palestiniens






 Le Quotidien - Agences


Deux Palestiniens du mouvement Fatah ont été tués et quatre autres personnes, dont un militant d'un groupe islamiste adverse, ont été blessées hier dans des accrochages dans un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban, selon un nouveau bilan de source palestinienne.


Un membre du Fatah, principale composante de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a été tué sur le coup dans des accrochages qui ont éclaté à la suite d'un conflit d'ordre personnel avec un partisan du groupuscule islamiste palestinien rival Jound Al Cham dans le camp d'Aïn Héloué, à l'est de Saïda, chef-lieu du Liban sud.


Un second membre du Fatah, grièvement blessé, a succombé à ses blessures à l'hôpital trois heures plus tard, a-t-on ajouté.


Le partisan du groupe islamiste de Jound al-Cham a été légèrement blessé dans un échange de tirs à l'arme automatique, selon une source de sécurité palestinienne. Trois femmes palestiniennes ont également été blessées.


Une vive tension régnait en fin de matinée dans ce camp situé à 40 km au sud de Beyrouth, tandis que les écoles et les principaux commerces ont fermé leurs portes à la suite des affrontements, qui ont pris fin en début d'après-midi.


Des appels au calme ont été lancés par un comité mixte palestinien chargé de la sécurité dans ce camp où vivent quelque 45.000 réfugiés.


Le camp d'Aïn Héloué est le plus important des 12 camps de réfugiés au Liban.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com