E.S.T.: Le duo Letifi-Eneramo reconstitué






L’Espérance cherchera demain face au CSS à poursuivre la série rose pour demeurer dans une dynamique de victoire et viser une place en Ligue des Champions d’Afrique 2008.


C’est que le club sang et or vient d’aligner quatre succès d’affilée. Trois en Championnat (ESZ, ST et ASM) et un en Coupe (USM). Ne pas  s’arrêter en si bon chemin : Tel est l’objectif déclaré des Espérantistes qui tiennent à atteindre la finale de la Coupe de Tunisie en très bonnes conditions et pourquoi pas arracher une seconde place qualificative à la prochaine Ligne des Champions. Une joute à laquelle l’Espérance s’est habituée depuis sa création. Pour y arriver, il lui faudra remporter ses trois prochains matches de L1 face au CSS, au CSHL et à l’EOGK. Jacky Duguépéroux qui connaît parfaitement les potentialités de ses joueurs, les a appelés ces derniers jours à demeurer concentrés sur leur sujet et à se comporter en vrais professionnels sur le terrain et en dehors pour que tous les objectifs soient atteints.


 


Gestion de l’effectif


Un peu comme il y a deux semaines quand l’équipe a rencontré en quatre jours, le ST et l’ASM, le coach sang et or cherchera cette fois-ci encore à faire tourner son effectif pour aligner demain face au CSS et dimanche contre le CSHL une équipe équilibrée et compétitive sur les plans physique et mental. Ainsi, il y a lieu de s’attendre à certains changements par rapport à l’ensemble qui a joué la demi-finale de la Coupe de Tunisie face à l’USM.


A commencer d’abord par le retour au 4-4-2 après le 4-5-1 adopté vendredi dernier. Ce changement tactique fera les affaires de Letifi qui retrouvera sa place en attaque aux côtés de Eneramo dans ce classique du Championnat face au CSS. Une formule qui permettra à l’équipe de retrouver son style habituel.


 


Enigmatique Lachkhem


Contrairement au Marocain Hichem Aboucherouane qui confirme de match en match et qui justifie son recrutement , l’ex-Gafsien Chakib Lachkhem ne fait que décevoir de semaine en semaine. Il n’arrive plus à convaincre, il a pris du poids, il s’absente sans autorisation (la séance de dimanche matin) et il occupe une place sur le banc ou sur les gradins beaucoup plus que sur un terrain, le jour du match. Quelle mouche a piqué ce jeune joueur promis pourtant à une belle carrière ? En tout cas, il est le seul qui puisse répondre à cette question et qui détienne la solution à son problème.


 


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com