Réunion de la commission “Une intégration plus poussée dans notre environnement international”: M. Abdelwaheb Abdallah souligne l’importance majeure accordée par le Président Ben Ali à l’UMA





Tunis - TAP


M. Abdelwaheb Abdallah, membre du Bureau Politique du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD), ministre des Affaires étrangères et président de la Commission de réflexion sur le 20ème point du Programme présidentiel “pour la Tunisie de demain”, intitulé “Une intégration plus poussée dans notre environnement international”, a présidé, mardi, la réunion de cette commission, en compagnie de M. Lazhar Bououni, membre du Comité Central du RCD, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Technologie et vice-président de la commission.


Au cours de la réunion, qui s’est tenue à la Maison du Rassemblement, à Tunis, sous le thème “pour une meilleure intégration dans l’environnement maghrébin”, M. Abdelwaheb Abdallah a souligné l’importance majeure accordée par le Président Zine El Abidine Ben Ali à l’Union du Maghreb Arabe (UMA), qu’il considère comme une aspiration populaire et un choix stratégique incontournable. Le membre du Bureau politique a rappelé, dans ce contexte, les efforts que le Président de la République déploie sans discontinuer, depuis le Sommet de Zéralda, en Algérie, en 1988, pour l’édification de l’UMA.


Le ministre a passé en revue les réalisations et les acquis accomplis par l’Union, à l’instar de la création de la Banque maghrébine pour l’investissement et le commerce extérieur, basée à Tunis, qui contribuera, indubitablement, à renforcer le partenariat économique maghrébin.


Partant de la conviction du Président Ben Ali quant à l’impératif de réaliser davantage d’intégration dans l’environnement maghrébin, a ajouté le membre du Bureau politique du Rassemblement, la Tunisie s’attache constamment à consolider ses liens  avec tous les pays de la région et à hisser les relations de coopération aux plus hauts paliers. Il a notamment mis en relief, dans ce contexte, l’augmentation ininterrompue du volume des échanges commerciaux et l’évolution des volets du partenariat avec les pays maghrébins, ainsi que la hausse du nombre d’entreprises tunisiennes et mixtes installées dans ces pays et opérant dans divers secteurs.


Au cours de la réunion, a été présenté un document de travail évoquant les différentes étapes franchies par le processus d’édification maghrébine et mettant en exergue les différents aspects de la coopération au sein de l’Union et dans le cadre des relations bilatérales entre les pays qui la constituent.


Le document comporte également un ensemble de recommandations et de suggestions visant à accroître l’intégration maghrébine en cette époque marquée par l’apparition des groupements régionaux et interrégionaux.


Un débat fécond s’est instauré à l’issue de la présentation de ce document, au cous duquel les participants ont insisté sur le rôle que ne cesse d’assumer la Tunisie, sous l’impulsion du Président de la République, dans la consolidation de l’édifice maghrébin et le parachèvement de ses structures.


Les participants ont également souligné l’impératif de se concentrer sur la promotion des relations de coopération économique, d’inciter le secteur privé à investir sur les marchés maghrébins et d’accorder un intérêt particulier au volet culturel dans les relations intermaghrébines.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com