L1 (24ème J.) – Stade Lahouar de Hammam-Sousse (16h30) : E.S.H.S. – C.A.






Il reste à peine trois journées pour que le championnat version 2006-2007 tire sa révérence. L’E.S.H.S. à un petit point de la lanterne rouge du C.A.B. doit impérativement battre le C.A. sur son terrain Ali Lahouar pour voir le bout du tunnel.


 


Du côté hammam-soussien: La dernière chance à saisir


 


La mission, même at home s’annonce extrêmement difficile face à un adversaire qui n’a pas encore jeté l’éponge dans sa course à la consécration. L’enjeu est donc de taille entre deux protagonistes aux objectifs diamétralement opposés. Les banlieusards de Sousse doivent sortir le grand jeu pour venir à bout d’un adversaire plus aguerri et mieux étoffé en joueurs expérimentés et talentueux.


Dans un débat pareil où les forces en présence sont logiquement inégales, la seule arme payante est la volonté à toute épreuve. Outre le volet tactique, technique et physique les Hammam-Soussiens sont obligés de prendre conscience de l’importance capitale de cette rencontre pour leur survie parmi l’élite. Occuper rationnellement le terrain, gagner les duels, bloquer les animateurs des offensives clubistes, concrétiser les occasions créées seront les seules devises pour glaner les points de la victoire salvatrice. Aucun alibi, aucun prétexte et aucune excuse ne seront admis pour laisser cette dernière opportunité échapper aux banlieusards de Sousse. Certes, la mission est loin d’être une sinécure pour les protégés de Khaled Ben Sassi mais ils n’ont pas le choix s’ils tiennent vraiment au maintien. «Faites honneur aux couleurs que vous portez, soyez solidaires et ne rechignez pas à la besogne», c’est ce qu’a demandé le coach à ses poulains tout le long de cette semaine.


 


Presque au complet


A part l’épisode Jalloul Naïmi,  la suspension du latéral droit Derbal, Khaled Ben Sassi aura l’avantage de bénéficier du retour d’importants éléments parmi l’effectif. On peut citer en particulier les deux défenseurs axiaux Maher Naïli et Mohamed Dahmane et surtout du milieu récupérateur Frank Michel très utile dans le dispositif tactique de l’équipe sahélienne. Ce retour massif va donner plus d’équilibre au groupe et va offrir au coach un meilleur choix.


Sur un terrain relativement réduit, la bataille du milieu de terrain sera certainement rude. Donc il est prévisible que le staff technique des «Jaune et Noir» renforce cette zone clé  et fasse appel aux compétiteurs les plus expérimentés. Nader Fkih et Hakim Bargui, les vieux routiers qui ont donné satisfaction lors du dernier match contre l’EOGK, seront probablement reconduits. Béchir Mogaâdi, par sa technique de poche et par ses ouvertures lumineuses complétera ce duo et essayera de pourvoir le meilleur attaquant local, Bilel Bachouch de balles précieuses. La ligne d’attaque reste depuis belle lurette étrangement muette. Les fans sahéliens espèrent que ce compartiment retrouvera au moins aujourd’hui une réussite si petite soit-elle pour donner  à l’espoir du maintien plus d’éclat.


 


Formation probable


Laâmouri, Frigui, Arouri, Naïli, Fodé, Dahmane, Fkih, Bargui, Mogaâdi, Michel, Bachouch.


 


ABOU NOUR


_______________________


 


Du côté clubiste: La victoire, objectif majeur


 


A deux cent soixante-dix minutes de la ligne d’arrivée, le CA demeure dans une très bonne position d’attente malgré les nombreux points gaspillés en cours de route. La déception des fans «rouge et blanc» était certes grande après les trois dernières sorties des partenaires de Lassaâd Ouertani, mais la grogne a fini par s’atténuer pour céder la place à un optimisme mesuré.


On est unanime en effet à penser, dans l’entourage du parc Mounir Kebaïli, que rien n’est perdu et que les chances des protégés de Bertrand Marchand demeurent intactes. Certains vont d’ailleurs plus loin encore pour croire que leurs favoris  fouleront la plus haute marche du podium au soir du 26 mai.


Le coach clubiste et ses poulains ne croient, quant à eux, qu’à une seule vérité, celle du terrain.  Ce qui explique par ailleurs leur sérieux au cours des séances d’entraînement menées tambour battant, sachant qu’ils auront un défi à relever, essentiellement celui de prouver à eux-mêmes qu’ils sont capables d’aller jusqu’au bout de leurs ambitions et de leurs intentions, afin de redorer le blason de leur club.


L’entreprise est certes des plus ardues, s'agissant non seulement de reprendre le cycle de victoires, «boudées» depuis le 8 avril dernier, mais également de combler le retard qu’ils accusent sur le leader et reprendre les deux points perdus ces derniers temps.


 


Encore des changements


Du côté du terrain, tout baigne apparemment dans l’huile, avec des joueurs tout à fait conscients des difficultés à aplanir, mais tout aussi avides de démontrer toute l’étendue de leur talent et leur volonté à se surpasser. D'autant que les trois ultimes confrontations épinglées à leur programme ne s’annoncent pas de tout repos, s’agissant de rencontrer deux mal classés, avant de croiser le fer avec un prétendant au sacre.


Le staff technique sera amené d’autre part à effectuer quelques changements et apporter les correctifs nécessaires à certaines  lacunes apparues au cours des derniers rendez-vous.


Marchand aura tout d’abord à se passer des services du Marocain Mustapha Bidhodhane qui a récolté à Béja son troisième carton suspensif. C’est le joueur chérifien qui regrettera en premier cette absence, puisqu’il vient de réussir son premier but dans le Championnat tunisien.


Le malheur du joueur marocain fera en revanche le bonheur du Franco-Algérien Foued Bouguerra, lequel aura à assumer la tâche de fer de lance. A ses côtés, Moussa Poukong et Zouheir Dhaouadi retrouveront vraisemblablement leur poste de prédilection pour animer les deux couloirs et soutenir leur partenaire pour désarçonner la défense hammam-soussienne, réputée pour être dure à cuire sur ses bases.


Derrière ce trio, il y aura l’habituelle triplette composant la ligne médiane, avec la présence incontournable de Wissem Yahia, Lassaâd Ouertani et Oussama Sellami.


L’arrière-garde aura également la même composition, sauf bien entendu changement de dernière minute, improbable du reste.


En tout cas le groupe s’est attelé au travail tout au long des dix jours d’inactivité de la compétition pour aborder la rencontre de tout à l’heure à Hammam-Sousse dans les meilleures conditions, sachant que la formation locale défend sa survie dans cette Ligue 1.


Aussi, à l’issue de l’ultime séance effectuée hier matin au parc, le groupe a-t-il rallié un établissement hôtelier à Hammamet pour une mise au vert, avant de rallier aujourd’hui à midi la Perle du Sahel.


 


Gharzoul reprend


Parti pour quelques jours en France, Mohamed Ali Gharzoul est rentré avant-hier chargé d’une... alliance! Le brave stopper clubiste en a profité en effet pour convoler en justes noces (mille fois Mabrouk).


Sur le plan sportif, Gharzoul a repris hier les entraînements...


 


Formation probable


Boumnijel, Bargougui, Souissi, Njanka, Amri, Yahia, Ouertani, Sellami, Poukong, Bouguerra, Dhaouadi.


 


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com