Vie des partis et des organisations






* Les préparatifs du congrès du Mouvement «Ettajdid» passent à la vitesse supérieure


 


Les militants du Mouvement «Ettajdid» et les indépendants issus des milieux de la gauche travaillent d’arrache-pied pour tenir le 2ème congrès du parti prévu les 27, 28 et 29 juillet.


En effet, les cinq sous-commissions issues de la commission nationale, chargée de la préparation du congrès, se réunissent quasi-quotidiennement afin de peaufiner les projets des motions, d’approfondir le débat sur l’identité du nouveau parti «pluriel, démocratique et progressiste» et d’établir la liste préliminaire des congressistes.


Ces commissions devraient remettre des rapports détaillés à la commission nationale qui se réunira le 27 mai à Tunis.


 


* La «Rencontre Démocratique» entre dans le vif du sujet


 


La «Rencontre Démocratique», plateforme d’opposition regroupant quatre partis modérés (PUP, PSL, UDU, PVP), vient d’entamer l’élaboration d’un document qui devrait annoncer les grandes lignes des réformes politiques souhaitées. A en croire des sources proches de cette alliance, les réformes proposées touchent les différents textes régissant la vie politique tels le code électoral, le code de la presse et le statut des municipalités.


Les composantes de cette plateforme ne veulent pas, rappelons-le, creuser leur sillon ni à gauche, ni à droite. Autant dire les représentants de la troisième voie.


 


* Deux résolutions du PSL  adoptées lors du Sommet libéral africain


 


La participation du Parti Social Libéral aux travaux du Sommet libéral africain, tenu la semaine écoulée en Afrique du Sud, a été selon des sources proches du parti une «réussite totale». Deux résolutions proposées par la formation d’opposition tunisienne ont été en effet adoptées. Elles se rapportent à la solidarité entre les libéraux africains et au soutien des pays du Maghreb dans leur lutte contre le terrorisme.


 


* Une deuxième fédération chez les Verts


 


Une année après sa légalisation, le Parti des Verts pour le Progrès (PVP) commence à focaliser ses efforts par la mise en place de ses fédérations régionales. Après Zarzis, le secrétaire général du parti, Mongi Khammassi, se rendra ce week-end à Bizerte pour célébrer la naissance de la deuxième fédération.


D’autre part, la formation écologiste s’apprête à publier un hebdomadaire bilingue dans les mois à venir.


 


* Vers la constitution d’une commission nationale pour résoudre la crise de la LTDH


 


Selon des militants de la Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme (LTDH), une commission nationale composée de personnalités neutres et de figures de la société civile pourrait voir le jour dans les semaines à venir dans une nouvelle tentative de rapprocher les points de vue entre le comité directeur et les présidents des sections contestataires. Cette commission pourrait veiller sur les congrès des sections et le congrès national de la doyenne des organisations de défense des droits de l’homme en Afrique.


 


* Une commission administrative  chaude à l’UGTT


 


La réunion de la commission administrative nationale de l’UGTT prévue pour le 14 courant s’annonce chaude. Elle se tiendra en effet dans une ambiance marquée par la multiplication des menaces de grève dans les secteurs de l’enseignement, de la santé et des finances.


 


Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com