E.S.H.S.: Avec le même allant





L’ESHS étrille le grand CA. Qui aurait parié sur cette sensation sahélienne? Même les fameux «bookmakers» anglais n'auraient pas misé sur un résultat aussi éloquent des Banlieusards de Sousse rongés par le doute et par le spectre de la relégation face à un illustre adversaire soutenu par la galerie la plus importante et la plus bruyante du pays.


Tout compte fait, les poulains de K. Ben Sassi ont finalement déjoué tous les pronostics, ont démontré que seule la vérité du terrain est fiable et ont donné à l’espoir de leur maintien parmi l’élite des chances indubitables.


La victoire face au CA est éclatante. Aucune équipe n'a pu passer autant de buts à la défense la plus hermétique du championnat. Mais le maintien n’est pas encore assuré. Les minutes seront encore plus longues et plus stressantes. Il faut cravacher dur pour se rassurer sur le sort. Le match d’aujourd’hui, face aux Espérantistes du sud, un concurrent direct pour la descente aux «enfers» sera déterminant voire capitale. C’est ce qu’a fait comprendre le coach Khaled Ben Sassi à ses poulains, le long du laps du temps trop court qui a séparé les deux échéances. Donc, l’adversaire zarzissien est coriace, il viendra au stade Ali Lahouar jouer sa survie. Il faut s'attendre à ce que le débat soit âprement disputé.


L’enjeu est de taille. Les duels seront rudes, gare à la moindre distraction et à la moindre folie. Le faux pas est presque interdit surtout pour les locaux qui auront à disputer l’ultime journée du championnat loin de leurs bases à Tunis face au ST. L’objectif est donc clair: glaner les trois précieux points de la victoire sans jeter un coup d’œil au rétroviseur. «Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras», dit-on. Partant de ce principe, les Hammam-Soussiens doivent rapidement oublier la sensation de jeudi dernier face à l’ogre clubiste tunisois pour se concentrer sur un client plus tenace et plus motivé.


Face au CA, Ben Sassi a aligné une formation inédite avec un latéral droit «bleu», Ben Smaïl et un revenant à gauche Ghazi Abderrazek autour du premier but jeudi dernier. Au milieu du terrain, il a fait confiance à un trio expérimenté Bargui, Salhi et Mogaâdi. En attaque, il a joué la carte Anis Karoui, une carte payante puisque l’ex-Clubiste a quadruplé face à ses anciens coéquipiers. Cette réussite va certainement inciter l’entraîneur des «Jallo-Nero» à  conserver la même formation face à l’ESZ. On ne voit pas pour quelle raison il serait amené à chambarder un groupe qui a donné entièrement satisfaction.


 


Formation probable


Laâmouri, Ben Smaïl, Abderrazek, Fodé, Naïli, Bennour, Bargui, Michel, Salhi, Mogaâdi, Bachouch.


 


Abou Nour




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com