Cisjordanie: Le centre d’Al Khalil vidé de sa population palestinienne





Al-Qods occupée-Agences


Plus de 40% des Palestiniens vivant dans le centre d’Al Khalil, sous contrôle israélien, ont été contraints de quitter leur domicile et plus de 75% des boutiques ont fermé, selon une étude publiée hier par deux organisations israéliennes de défense des droits de l'Homme.


D'après B'Tselem et l'Association pour les droits civils en Israël (ADCI), l'éviction des Palestiniens du centre d’Al Khalil est le résultat de la politique israélienne de séparation entre juifs et arabes et des privations imposées à la population palestinienne locale.


Environ 160.000 Palestiniens et 500 colons juifs -considérés comme parmi les plus radicaux de Cisjordanie- habitent Al Khalil.


A en croire l'étude réalisée par B'Tselem et l'ADCI, au moins 1.014 appartements ou maisons palestiniennes, soit 41,9% des habitations du secteur, sont aujourd'hui vides. Parmi ces domiciles, 65% ont été vidés de leurs occupants au cours de la deuxième Intifada, qui a commencé en septembre 2000.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com