Stade Tunisien : On pense déjà à la saison prochaine





Curieusement, l’équipe stadiste est allé de mal en pis dès que l’occasion s’est présentée pour arracher la cinquième place. Les quatre dernières défaites consécutives prouvent qu’elle manque de ressources à tous les niveaux et que beaucoup de travail reste encore à faire.


 


Certains ont profité des erreurs arbitrales de Samir Hammami lors du dernier EOGK - ST pour justifier la défaite et cacher les insuffisances, de plus en plus nombreuses, de l’équipe. Or, la réalité implacable du terrain est là pour montrer les limites collectives d’un ensemble stadiste, qui pourtant, ne manque pas de talents dans son effectif.


 


Le coach sur le départ


Robertinho a pris l’habitude d’ignorer ces insuffisances en faisant croire aux gens que son équipe joue toujours mieux que l’adversaire. A présent, il ne peut plus le faire car cette «comédie» a assez duré et ne peut plus leurrer les supporters. Ces derniers, finalement convaincus de la faillite de leur entraîneur, n’hésitent plus à demander son départ et ils l’ont fait savoir aussi bien aux entraînements de l’équipe au Bardo que dans le stade, le jour du match. M. Mohamed Acheb, le président stadiste, a, lui aussi, perdu beaucoup de temps en voulant défendre son technicien, mais peut-il le faire désormais alors que tout le monde a constaté l’échec de Robertinho? D’ailleurs, même au sein du comité directeur, ceux qui soutenaient le Brésilien ont tous changé d’avis ces dernières semaines et on voit mal le ST compter encore sur le même staff technique. Des contacts ont été établis avec quelques entraîneurs tunisiens (Férid Ben Belgacem et Youssef Zouaoui particulièrement) mais rien n’a été fait officiellement. On parle même de remaniement au sein du bureau directeur où les divergences ne se comptent plus, mais il s’agit, là, d’un autre problème qui peut encore attendre.


 


Transferts: ça commence à bouger


Concernant l’effectif, il y aura certainement des départs. Achraf Khalfaoui ne cache pas son désir d’aller rejoindre un autre club de la capitale (l’EST en l’occurrence) en usant des clauses de son contrat alors que d’autres n’ont plus rien à donner à l’image de Toniato, Edson et Jedidi. Le défenseur brésilien était pourtant parmi les intransférables, mais il n’arrive plus à convaincre ses dirigeants puisqu’il ne fait plus preuve de sérieux, aussi bien aux entraînements que dans les matches. C’est le cas, également, de Edson qui ne progresse plus et qui sera parmi les premiers partants.


De même, d’autres joueurs sont convoités par de grands clubs locaux tels le keeper Wissem Naouali et surtout le buteur de l’équipe, Amir Akrout, qui est sollicité par le CA notamment. L’avant-centre stadiste est encore sous contrat et d’après des sources proches du club du Bardo, le ST exigerait un montant de trois cents mille dinars pour le libérer. Affaire à suivre…


Pour le moment, il s’agit de préparer l’ultime journée de L1 et le match «à domicile» contre l’ESHS. Faute de terrain, cette rencontre pourrait avoir lieu à Hammam-Lif ou même à… Béja. Il s’agit d’une corvée supplémentaire pour des joueurs et entraîneur qui sont déjà en vacances depuis un bon bout de temps.


 


Kamel ZAÏEM


 


_________________


 


Record pour Korbi


 


A une journée de la fin de l’envoûtante compétition de la Ligue I, le jeune véloce demi du ST Khaled Korbi s’est assuré déjà un petit record que personne ne pourra le ravir. Il consiste dans la collection du plus grand nombre de cartons (les deux couleurs réunies) avec pas moins de 10 avertissements et trois expulsions, récoltés uniquement en championnat (5) il aura disputé 18 rencontres jusqu’ici. Jouant avec beaucoup de cœur et d’engagement, s’adonnant à fond et ne lésinant pas sur les moyens il a eu toujours la malchance de se voir brandir les cartons jaunes pour des raisons plus ou moins justifiées. C’est son tempérament que d’être assez impulsif et combatif, mais son mérite est d’avoir été le plus constant et très régulier dans son rendement. Cela lui a valu l’estime des supporters mais dommage pour lui qu’il n’a pu atteindre son objectif avec Robertinho au ST et Tarek Thabet avant son limogeage en Sélection olympique.


 


A.D.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com