Cession totale de BATAM : Présentation bientôt du cahier des charges





Après avoir inventorié les propriétés de «Batam», récemment, le commissaire à l’exécution chargé de la cession totale de la société aux tiers devrait, bientôt, mettre à la disposition des acquéreurs le cahier des charges relatif à cette opération.


 


Tunis – Le Quotidien


Conformément à la décision du Tribunal de Première Instance de Tunis, en date du 18 avril dernier, M. Youssef Elnouri, le commissaire à l’exécution désigné par le même Tribunal est appelé à présenter un cahier des charges pour la finalisation de la cession totale de la société des produits électroménagers Batam.


Le Tribunal de Première Instance de Tunis avait chargé le commissaire à l’exécution de rédiger un cahier des charges dans un délai de vingt jours à compter de la date de la publication de son jugement.


La préparation de ce cahier des charges a été précédée par la réalisation d’un inventaire des propriétés mobiles et immobiles de la société qui a eu lieu au cours de la semaine dernière.


Cet inventaire a permis d’identifier une enveloppe financière de quelque 28 millions de dinars, sous forme de dettes auprès des clients de la société, ainsi que 1,2 million de dinars sous forme de biens et équipements, et ce en plus de près d’un million de dinars de fonds sous forme de participation dans d’autres entreprises.


La gestion et la vente du stock des marchandises de la société seront soumises au contrôle du commissaire à l’exécution jusqu’à la réalisation dudit projet de cession totale aux tiers.


La décision de la cession totale de la société Batam a été provoquée par l’impossibilité du redressement de la société qui connaît d’énormes difficultés financières depuis le début du nouveau siècle.


Outre la préparation du cahier des charges pour l’opération de cession totale de Batam aux tiers, le Tribunal de Première Instance de Tunis avait chargé M. Elnouri de recevoir les offres d’acquisition et de les présenter au juge commissaire, Mme Raoudha Sammoudi, dans un délai de deux mois à compter de la date du prononcé de son jugement.


Le Tribunal de Première Instance a décidé, par ailleurs, l’interdiction à l’acquéreur prévu de la société de céder ses actifs et ses biens pour une période bien déterminée.


Le projet de la cession totale de Batam devrait, ainsi, être achevé dans les trois mois qui viennent, et annoncerait le début d’une nouvelle étape de développement de cette société, qui était un des leaders du secteur de la distribution des produits électroménagers en Tunisie durant les années 90.


 


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com