Irak : Les attaques contre les Américains prennent de l’ampleur





Attaques contre l'ambassade US dans la zone verte, un hélicoptère américain détruit, neuf endommagés, les attaques contre les forces multinationales à Bagdad prennent de l’ampleur et ce malgré le plan de sécurité annoncé par l’administration Bush.


 


Le Quotidien-Agences


Un hélicoptère américain a été détruit et neuf endommagés lors d'une attaque au mortier sur une base militaire au nord de Bagdad, a indiqué un responsable du Pentagone.


L'attaque s'est produite sur une base américaine à Al-Taji, mais n'a pas été signalée par le commandement militaire américain à Bagdad. Quatre militaires ont été blessés dans l'attaque, a précisé le responsable au ministère américain de la Défense.


"Un hélicoptère a été détruit et neuf ont été endommagés", a-t-il déclaré, précisant que six appareils avaient été réparés et étaient de nouveau opérationnels.


Un groupe d’hommes armés a semble-t-il spécialement visé les hélicoptères, a ajouté le responsable. 


Au moins deux types d'hélicoptères ont été endommagés lors de l'attaque, a-t-il dit, sans dire de quel type il s'agissait.


Par ailleurs, deux Irakiens ont été tués et huit personnes blessées quand une salve de dix obus de mortier a frappé la Zone verte fortifiée dans le centre de Bagdad, selon un bilan publié hier par l'ambassade des Etats-Unis.


"Dix obus de mortier ont explosé dans la Zone internationale, blessant huit personnes et provoquant la mort de deux personnes", a déclaré Lou Fintor, porte-parole de l'ambassade américaine.


Les deux morts sont Irakiens, de même que six des huit blessés, a-t-il ajouté, sans être en mesure de donner la nationalité des deux derniers blessés, mais précisant qu'ils n'étaient pas Américains.


Un premier bilan faisait état de six blessés.


Une série de puissantes explosions avait retenti à proximité de la porte des Assassins, dans la Zone verte, que les Américains appellent la "Zone internationale", où se trouvent les bureaux du gouvernement irakien et l'ambassade des Etats-Unis.


Les tirs de mortier ou de roquettes visant la Zone verte et en particulier l'ambassade des Etats-Unis se sont multipliés ces dernières semaines, avec davantage de précision.


Mardi, cinq sous-traitants employés par l'ambassade ont été blessés dans les mêmes conditions.

Le 2 mai, deux Indiens, un Philippin et un Népalais employés par l'ambassade ont été tués dans l'explosion d'une roquette.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com