Ben Arous : Il viole l’épouse de son employé





Tunis - Le Quotidien


Lorsqu’il l’a recruté pour s’occuper de sa petite ferme, il ne s’attendait pas à ce que son futur employé soit aussi chanceux pour avoir une jolie femme.


Du coup, la donne a changé et le patron est devenu un habitué des lieux...


Possédant une petite ferme située du côté de Mornag (gouvernorat de Ben Arous), un haut cadre dans une grande entreprise de la place avait l’intention de recruter un gardien pour s’occuper de sa petite propriété agricole.


Après avoir cherché un peu à droite et à gauche, il a réussi à dénicher l’oiseau rare. Il s’agit d’un jeune homme originaire de l’intérieur du pays. Son futur employeur lui a fourni un logement. Alors, il est rentré dans son village pour ramener sa femme et venir s’installer définitivement au Mornag.


Quelques jours plus tard, il reçoit la visite de son patron. Hospitalité oblige, le gardien a invité son boss à venir partager avec lui le déjeuner.


Grande fut la surprise du patron en découvrant que son employé était aussi chanceux d’avoir une aussi jolie femme.


L’épouse était d’une grâce et d’une beauté telle que le patron n’a pas pu s’empêcher de féliciter son employé pour la chance qu’il a d’avoir une aussi jolie femme.


Et même en quittant les lieux, l’employeur n’a pas pu chasser l’image de la jeune épouse qui hantait toujours encore sa pensée. Dans la foulée, il a décidé de mettre le paquet pour avoir des rapports privilégiés avec l’épouse de son employé.


Il ne rata ainsi aucune occasion pour rendre visite au couple. Il profita, par ailleurs, un jour de l’absence du gardien pour faire des avances à la jeune épouse.


Repoussé violemment, le patron a usé de la force physique pour abuser de la dame. En rentrant, l’époux a eu vent de cette histoire. En allant porter plainte au poste de la garde nationale de la région, le couple a fourni aux auxiliaires de la justice toutes les preuves qui inculpent l’agresseur.


Ce dernier est actuellement recherché par les autorités.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com