La BIAT lance son deuxième Fonds Commun de Créances





Le succès de sa première opération de création d’un fonds commun de créances semble encourager la première banque privée en Tunisie, la BIAT, à recommencer une deuxième expérience en la matière.


 


Tunis – Le Quotidien


Après avoir obtenu l’agrément du Conseil du Marché Financier, la Banque Internationale Arabe de Tunisie «BIAT» vient d’entamer, selon son site officiel, les procédures nécessaires pour la création de sa deuxième opération de titrisation des créances hypothécaires à l’immobilier à travers la création d’un nouveau fonds commun de créances dénommé «FCC BIAT – CREDIMMO 2».


 La BIAT a mandaté, récemment, son partenaire la société financière marocaine Maghreb Titrisation pour l’arrangement de ce deuxième fonds de titrisation, qui sera doté d’un montant de 50 millions de dinars.


En vertu du nouvel accord, la société marocaine Maghreb Titrisation prendra en charge la gestion du back office de ce fonds dans le cadre d’un contrat de sous-traitance.


Pour ce qui est du système de gestion de ce fonds, il semble que la BIAT a opté pour une externalisation de tous les travaux de contrôle et de traitement des flux, de suivi de recouvrement et de reporting auprès de son partenaire marocain.


On croit savoir, également, que la BIAT a signé un contrat de montage de trois autres opérations successives avec ce même partenaire marocain, confirmant encore une fois la volonté des entreprises maghrébines à concrétiser l’intégration économique de la région.


Il y a lieu de rappeler que la BIAT a créé, il y a un an, son premier fonds commun de créances en partenariat avec Maghreb Titrisation, pour un montant de 50 millions de dinars.


Avec la création du nouveau fonds, la première banque privée en Tunisie confirme sa stratégie de développement dans le domaine du financement de l’immobilier au niveau du marché tunisien.


La BIAT a été soutenue, pour la réalisation de ces objectifs, par ce partenaire marocain doté d’une expérience assez solide dans le domaine et d’une plateforme informatique adaptée à ce type de configuration.


La société Maghreb Titrisation est, en effet, la première société financière marocaine et maghrébine à sous-traiter le back office d’un établissement financier étranger. Elle est présente en Afrique de l’Ouest en tant que conseiller financier sur une opération de dérivés de crédit du type Crédit Linked Notes.


  

M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com