Mise en garde du Fatah contre un soulèvement dans les camps palestiniens





Le Quotidien-Agences


Le mouvement Fatah a mis en garde contre un "soulèvement" dans les 12 camps de réfugiés palestiniens du Liban si l'armée libanaise poursuit son bombardement de Nahr al-Bared où le groupe islamiste Fatah al-Islam est retranché.


"Si les bombardements se poursuivent sur le camp de Nahr al-Bared, il y aura un soulèvement dans tous les camps du Liban", a déclaré le chef du Fatah au Liban, Sultan Aboul Aynaïn.


"Aucun Palestinien et aucune faction palestinienne au Liban n'acceptera que le peuple palestinien soit massacré dans une punition collective comme c'est le cas à Nahr al-Bared", a-t-il dit à partir du camp voisin de Badaboum.


Le responsable palestinien a réitéré un appel à "un cessez-le-feu immédiat pour résoudre le problème de Fatah al-Islam en coordination avec l'Etat libanais".


"Nous sommes les hôtes du Liban et nous n'acceptons pas de devenir les otages" du Fatah al-Islam, un groupuscule islamique composé d'Arabes de diverses nationalités, a encore dit Aboul Aynaïn.


Quelque 400.000 Palestiniens, dont la moitié vivent dans les camps, sont enregistrés auprès de l'office des Nations unies pour les réfugiés au Liban.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com