“Musiciens de Tunisie” : Rendez-vous de mélomanes





La nouvelle plongée avec “Musiciens de Tunisie”, prévue pour le 24 de ce mois, sera orchestrée par le duo Ahmed Kalaï et Kamel Ferjani. Deux maîtres tunisiens du luth qui donneront le tempo d’une soirée qui verra dans sa 2ème partie la participation de l’Ensemble Ranine.


 


Le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes continue ses actions de promotion des jeunes talents. Chapeauté par l’universitaire et artiste Mourad Sakli, ce centre a réussi, au fil des jours, à contribuer à l’enrichissement de la scène musicale nationale par des nouvelles compétences et visions. “Musiciens de Tunisie”, une nouvelle manifestation qui s’ajoute à l’agenda culturel de cet espace de formation et de recherches, planté dans le splendide Palais Ennejma Ezzahra, et qui confirme cette stratégie d’ouverture et d’encouragement des jeunes.


Conçue en deux parties, cette manifestation a été lancée jeudi par Walid Gharbi qui a fait danser le Palais Ennejma Ezzahra sur ses rythmes bédouins. L’artiste Mokded Sehili, l’ensemble Rym Fehri, l’ensemble “Watariyet”, la jeune voix Intidhar Kammarti et l’artiste Khaled Slema ont été à l’affiche de la première partie de ce grand rendez-vous musical tunisien. Avec “Dialogue des cordes”, le deuxième volet de cette manifestation sera lancé, toujours à partir de 20h00. Le duo Ahmed Kalaï et Kamel Ferjani lanceront les couleurs de la soirée qui sera rythmée par les résonances des luths de ces deux maîtres. Des œuvres du patrimoine musical arabo-musulman et d’autres du patrimoine national sont au menu de cette soirée placée sous le titre de “Dialogue des cordes”. Artiste innovateur qui a contribué à l’évolution et l’enrichissement de la musique instrumentale et en particulier l’écriture pour le luth, Ahmed Kalaï est une référence pour la nouvelle génération. Idem pour Kamel Ferjani, qui a aiguisé son talent en côtoyant les maîtres de cet instrument, réussissant à conjuguer la passion à la formation académique.


Dans ce spectacle conçu par l’artiste Kamel Ferjani et qui constitue un grand hommage au luth, cet instrument qui a marqué la musique arabe, le public découvrira l’esprit inquiet, une composition signée par Ahmed Kalaï.


Notons que le duo Kalaï et Ferjani sera accompagné par Mohamed Abdelkader Al Hajd Kacem (percussions). Quant à la deuxième partie de la soirée, elle sera ponctuée par la fraîcheur des jeunes de l’Ensemble Ranine, composé de Sahbi Ben Mustapha, Naoufel Maniï, Mohamed Abdelkader Al Hadj Kacem, Brahim Delissi, Mohamed Belassoued et Mohamed Abdelkader. Diplômés de l’Institut Supérieur de Musique, ces jeunes musiciens offriront aux mélomanes les fruits de leurs travaux de recherche. Des compositions signées par ces passionnés sont au programme de cette grande rencontre des “Musiciens de Tunisie”.


 


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com