Intervention au Nord de l’Irak contre le PKK : Le gouvernement turc apporte son soutien à l’armée





Le Quotidien-Agences


Le gouvernement turc soutiendra l'armée si celle-ci cherche à réprimer les rebelles kurdes de Turquie basés dans le nord de l'Irak, a déclaré  le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan.


Il s'exprimait lors d'un entretien à la chaîne de télévision privée ATV quelques heures après que les autorités ont pointé du doigt le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit) pour son implication présumée dans l'attentat à la bombe qui a tué sept personnes mardi soir à Ankara.


Le PKK a démenti avoir un rôle dans l'attaque.


Interrogé sur la position à suivre par son gouvernement si les généraux lui demandaient une autorisation pour intervenir en Irak contre le PKK,  Erdogan a dit: "Nous ferons le pas nécessaire le cas échéant, sans délai".


Un feu-vert du parlement turc est en principe nécessaire pour l'envoi de soldats à l'étranger.


Erdogan a cependant souligné qu'un mécanisme de coopération trilatérale - Turquie, Etats-Unis, Irak-  était toujours opérationnel pour tenter d'éradiquer le PKK d'Irak. "Mais pour l'instant, il n'y a pas de résultats", a-t-il déploré.


Le chef du gouvernement turc a une fois encore exhorté les Américains à combattre le PKK en Irak. Les dirigeants turcs accusent depuis longtemps Washington d'inaction contre les éléments de ce groupe considéré comme une organisation terroriste par Ankara et Washington.


"Si l'organisation terroriste est basée en Irak du nord, alors les Etats-Unis doivent assumer leurs responsabilités", a-t-il dit.


En avril, le chef de l'armée turque, le général Yasar Bùyùkanit, avait appelé à une intervention militaire dans le nord de l'Irak pour écraser la guérilla du PKK.

Washington a enjoint Ankara de ne pas lancer d'opération transfrontalière unilatérale, estimant qu'une telle action pourrait déstabiliser le nord de l'Irak et aggraver les tensions entre la Turquie et les Kurdes irakiens.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com