Après la diffusion d’une vidéo montrant Alan Johnston : Le Foreign Office se mobilise





Londres-Agences


Le futur Premier ministre britannique Gordon Brown a appelé à la libération du journaliste de la BBC enlevé à Gaza le 12 mars et filmé sur une vidéo diffusée pour la première fois par ses ravisseurs, estimant qu'il s'agissait d'une "question d'urgence".


Gordon Brown, actuellement ministre des Finances et qui doit succéder à Tony Blair le 27 juin, a indiqué que le gouvernement britannique examinait cette vidéo "de manière urgente".


"Nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer sa libération", a-t-il ajouté. "J'appelle les personnes qui détiennent Johnston à le libérer de toute urgence. Sa détention dans ces conditions déloyales et injustes ne sert pas leur cause", a-t-il ajouté.


"Nos pensées sont avec lui et avec sa famille ce matin (..) nous compatissons et avons conscience des inquiétudes et angoisses qu'ils (famille et proches) vont ressentir", a ajouté Brown, de sa circonscription en Ecosse.


"Mes ravisseurs m'ont très bien traité. Ils m'ont bien nourri, ils n'ont pas eu recours à la violence contre moi et je suis en bonne santé", affirme Alan Johnston dans l'enregistrement mis en ligne sur internet.


L'otage est filmé sur fond noir, portant un sweat-shirt rouge.


La vidéo a été envoyée aux médias par un courrier électronique qui contient également une photocopie du passeport d'Alan Johnston.


Correspondant de la BBC à Gaza depuis avril 2004, Alan Johnston, 45 ans, a été enlevé le 12 mars par des hommes armés au moment où il regagnait son domicile en voiture, selon des sources de sécurité palestiniennes. Son enlèvement avait été revendiqué le 9 mai par l'Armée de l'islam, dans un enregistrement sonore.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com