Roger Lemerre : «Concentration et vigilance»





Comme d’habitude, Roger Lemerre n’est pas allé par quatre chemins pour mettre ses joueurs sous pression à la veille de la confrontation aux Seychelles.


 


Convaincue des choix auxquels elle a adhéré, la Sélection nationale nous semble déterminée à aller encore plus loin. Il faut dire que déjà à ce stade, son mode d’évolution retenait l’attention. On ne pouvait du reste qu’apprécier la dynamique autour de laquelle elle construisait. Son jeu et son comportement sur le terrain se confirmaient à travers ce qu’elle réussissait à acquérir mais aussi et surtout à préserver d’un match à l’autre. Si nos internationaux sont restés sur cette lancée de résultats positifs, ils doivent prôner une conduite vigilante contre les Seychellois et bien gérer leur efforts et les différentes péripéties des débats sur le terrain et comme l’a dit Roger Lemerre hier lors de son point de presse à Hammamet «Nous abordons ce match avec courage malgré les contraintes de fin d’année  et les repos forcés de certains joueurs. L’E.N. est en bonne santé tant sur le plan physique que psychologique. Elle est en train de travailler et les plus performants joueront ce soir contre les Seychelles, un adversaire à prendre au sérieux et qui pose plusieurs problèmes au Soudan. La vigilance est de mise. Notre adversaire a tenu bon durant toute la première mi-temps et a bien géré son match contre les Soudanais. Il faut éviter  de tomber dans le piège de la suffisance». Concernant la formation, Lemerre a indiqué qu’il comptera sur les meilleurs éléments susceptibles de donner le plus au onze national. «Jaziri est sur le bon chemin. Jemaâ sera d’une grande utilité pour notre attaque. Adel Chedli en court de compétition pourra retrouver sa place. Mnari un grand joueur qui a arrêté à jouer durant deux mois pourra revenir au premier plan.


Le nouveau talent Chermiti promet beaucoup, il a montré un bon visage avec l’ESS. Mais il ne faut pas aller très vite avec lui. Il lui faut assez du temps pour confirmer. Il est dans la découverte. Santos, on peut le récupérer mais il passe par des moments difficiles. Hagui est en train de progresser. Il a été titulaire durant 24 matches avec son club allemand. C’est dire que gérer un effectif n’est pas facile. Il y a toute une approche psychologique à prendre en considération».


A propos de la dernière mise au vert de l’E.N. en France, Lemerre a souligné que «pour des raisons de concentration, nous avons voulu nous éloigner», l’essentiel, a clôturé Lemerre, «est de bien négocier notre match ce soir contre les Seychelles».


 


Mohamed DALI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com