MDS : Guerre des chefs sous-jacente sur fond de restructuration





Tunis - Le Quotidien


Regain d’optimisme au Mouvement des Démocrates Socialistes. Le Bureau politique du parti a réussi à injecter du sang neuf au processus de restructuration des fédérations.


La tenue, dimanche dernier, du congrès de la fédération de Bizerte, porte en effet, à six le nombre des fédérations restructurées. «Cette percée constitue une victoire éclatante sur les forces réactionnaires qui cherchent à perpétuer la situation peu envieuse dans laquelle s’embourbe le parti depuis plusieurs années», commente un vieux militant sur un ton satisfait. Le rythme de la restructuration devrait en principe s’accélérer davantage dans les mois à venir. Réuni vendredi dernier à Tunis, le Bureau politique présidé par Mme Souad Gharbi, en l’absence du secrétaire général du Mouvement, Ismaïl Boulehya, pour des raisons de santé a en effet décidé de tenir le congrès de la fédération de Gafsa le 10 juin et répartir les tâches au sein du nouveau bureau de la fédération de Sfax le 24 du même mois.


De nombreux militants estiment, toutefois que le plus dur reste à faire. Et pour cause: les congrès des fédérations tenus jusqu’ici (Bizerte, Sfax, Jendouba, Kasserine, Tozeur et l’Ariana) ont révélé «un changement  du rapport de forces au sein du parti».



A en croire un membre de la commission des structures créée en avril 2006 pour veiller sur le processus de restructuration, les élections ont favorisé le retour des sympatisants de l’ex-secrétaire général du parti, Mohamed Moâda, au devant de la scène aux dépens des partisans de Ismaïl Boulehya.


Un constat souvent infirmé par les fidèles de l’actuel secrétaire général qui semblent sûr de  pouvoir damer le pion à leurs rivaux au niveau d’une dizaine de fédérations au moins.


Le catalyseur de cette «lutte sans merci» entre les deux principales ailes du parti n’est autre que  la succession de Boulehya dont la «santé fragile» ne lui permettra pas de briguer un nouveau mandat.


 


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com