Aujourd’hui, démarrage des épreuves du baccalauréat : 143.194 candidats dans les starting-blocks…





La session principale du baccalauréat démarre aujourd’hui, au niveau de 456 centres d’examens, avec les épreuves de philosophie pour toutes les sections.


 


Tunis-Le Quotidien


L’état d’alerte maximal a été décrété depuis quelques jours dans les foyers des candidats au baccalauréat. C’est que ce diplôme n’a pas encre perdu ses lettres de noblesse en dépit de la «massification» de l’enseignement.


Les études continuent à être perçues comme le principal ascenseur social par beaucoup de Tunisiens.


Au cours de l’édition 2007 du baccalauréat, 143.194 candidats tenteront de décrocher le prestigieux diplôme, ce qui représente une augmentation de 5.000 candidats en comparaison avec la session de juin 2006.


(La répartition des postulants selon les sections révèle que les littéraires caracolent toujours en tête avec 47.114 candidats.)


La section économie-gestion occupe la deuxième place avec 27.515 candidats. Malgré l’augmentation notable de leur nombre, les candidats appartenant à la section sciences expérimentales (26.745) viennent en troisième position, talonnés par les postulants relevant des branches mathématiques et techniques avec respectivement 23.473 et 17.917 candidats.


La branche sport se situe en queue du peloton avec 430 candidats seulement.


 


Féminisation accrue


56,14% des candidats  sont des filles, ce qui confirme la féminisation accrue de l’enseignement perceptible depuis plusieurs années.


En ce qui concerne la répartition des candidats selon les secteurs, les lycées publics sont toujours en pôle-position avec 110.380 candidats. 29.652 candidats appartiennent au secteur privé alors  que le nombre des candidatures libres est estimé à 3.162.


La session principale du baccalauréat se poursuivra jusqu’au 13 courant. La proclamation des résultats est prévue pour le 24 juin. La session de contrôle devrait démarrer le 26 du même mois.


 


Walid KHEFIFI


 


_______________________


 


Mesures exceptionnelles au profit de 200 candidats


 


200 candidats au baccalauréat bénéficieront de certaines mesures spéciales comme des sujets écrits en Braille pour les non-voyants, en caractère gras pour les mal voyants ou encore l’octroi d’un temps supplémentaire aux candidats ayant des difficultés d’écriture. Douze candidats devraient passer les épreuves du bac à l’intérieur des institutions carcérales.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com