Kairouan : Un condamné à mort avoue un deuxième meurtre





Après dix ans, la conscience du meurtrier s’est réveillée. Il a, en effet, avoué un meurtre perpétré en 1998. Notons que ce tueur est déjà condamné à la peine capitale pour un autre crime similaire ...


 


Tunis - Le Quotidien


Suite aux aveux du meurtrier, les agents de la police judiciaire ont arrêté quatre individus soupçonnés d’avoir participé à ce meurtre survenu en 1998, dans un village relevant d’El Ala, une délégation située à trente kilomètres de la ville de Kairouan.


A vrai dire, le meurtrier, un condamné à mort incarcéré dans une prison de la région, s’est confessé à un co-détenu. Il lui a avoué qu’il était le principal instigateur du meurtre d’un marchand de bétail.


La victime, originaire de la capitale, avait pris l’habitude de se rendre au marché au bétail d’El Ala.


A la longue, il s’est fait des amis dans la région.


Alors, il lui arrivait de passer la nuit, à chaque fois, chez l’un d’entre eux. C’étaient des occasions pour organiser des soirées bien arrosées.


Dans la foulée, le marchand a eu une liaison avec l’épouse du meurtrier.


La nouvelle n’avait pas tardé à parvenir aux amis qui ont décidé de se débarrasser de la victime.


Ils invitèrent ainsi le marchand chez l’un d’entre-eux et passèrent la soirée à se soûler. Et voilà qu’à un certain moment, l’époux (le tueur) a tiré un couteau pour asséner plusieurs coups à la victime. Après avoir constaté sa mort, les amis ont décidé de se débarrasser du corps en le jetant dans un puits.


Le cadavre a été découvert une semaine plus tard par un berger.


Malheureusement, l’enquête menée à l’époque n’avait rien donné. Il a fallu cependant que le meurtrier soit condamné à la peine capitale pour qu’il avoue son forfait à un co-détenu.


L’affaire a été ainsi relancée, surtout après l’arrestation des complices du tueur.


 

H.M


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com