Bagdad : Nouvelles attaques





Le Quotidien-Agences


Sept personnes ont été tuées et 27 blessées dans l'explosion de deux voitures piégées hier dans un quartier chiîte du nord de Bagdad, a-t-on appris auprès des services de sécurité et de source médicale.


Stationnées à deux carrefours dans le quartier de Kadhimiyah, ces voitures ont explosé à quelques minutes d'intervalle, selon les services de sécurité.


Ces explosions ont tué sept personnes et en ont blessé 27 autres, a indiqué une source médicale, sous couvert d'anonymat, à l'hôpital du quartier.


Les victimes sont majoritairement des hommes mais il y a au moins trois femmes parmi les blessés, a ajouté cette source.


Par ailleurs, Rahim Hasnaoui, un représentant local du grand ayatollah Ali Sistani dans la ville de Mishkhab, au sud de la ville sainte chiîte de Najaf, a été abattu mardi soir par trois hommes armés dans le quartier al-Jazira, dans le nord de Najaf, a-t-on appris auprès du bureau de l'ayatollah et de la police locale.


______________________


 


Irak-Congrès : Le retrait des troupes de nouveau sur le tapis


 


Le Quotidien-Agences


Un groupe de sénateurs américains a introduit un texte visant à faire du rapport du Groupe d'études sur l'Irak la base d'un changement de stratégie en Irak.


Coprésidé par l'ex-secrétaire d'Etat James Baker, le rapport, présenté en décembre dernier, préconise notamment un calendrier de retrait des troupes américaines d'Irak d'ici 2008.


"Les Américains veulent qu'une solution soit trouvée en Irak", a déclaré le sénateur démocrate Ken Salazar, un des auteurs du texte.


 Pour sa part le sénateur républicain Lamar Alexander a estimé que "pour le salut des troupes américaines en Irak et de leurs familles, Washington doit mettre de coté les querelles partisanes et trouver une solution de compromis afin de parvenir à une sortie d'Irak".


Le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid a indiqué dans un point de presse que les démocrates comptaient prochainement revenir à leur demande de retrait des troupes lors d'un nouveau vote de financement dans quelques semaines.


Le mois dernier, le Congrès s'est plié à la volonté du président George W.Bush en lui envoyant une loi de financement des opérations militaires américaines en Irak et Afghanistan jusqu'en septembre, privée de tout calendrier de retrait des troupes.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com