Le Costa Rica reconnaît la Chine et abandonne Taïwan





Le Quotidien-Agences


Taiwan a rompu hier ses relations diplomatiques avec le Costa Rica, qui avait rétabli la veille les siennes avec Pékin, constituant un nouveau revers pour l'île rebelle dont les soutiens s'étiolent.


Depuis 2000, il s'agit de la huitième "défection" parmi les pays qui reconnaissaient Taiwan plutôt que la Chine communiste, devenue incontournable.


"Nous regrettons profondément la reconnaissance de la Chine par le Costa Rica et nous mettons immédiatement fin à nos relations et aux programmes de coopération avec le Costa Rica", a déclaré le chef de la diplomatie taiwanaise James Huang.


Taïwan, île séparée de fait de la Chine communiste depuis 1949 mais considérée par Pékin comme une de ses provinces, n'est plus reconnu que par vingt-quatre pays, la plupart étant des petits pays d'Afrique, d'Amérique Latine et du Pacifique.


"La Chine peut éclipser Taiwan sur la scène internationale mais elle ne peut effacer la détermination de son peuple à affirmer sa fierté", a ajouté le ministre. "Depuis sa prise de fonction en mai 2006, le président Arias a ignoré les valeurs communes et la longue amitié entre nos deux pays au profit de multiples tractations avec la Chine", a-t-il également accusé.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com