Bush-Sarkozy : Une nouvelle amitié est en train de naître





Le Quotidien-Agences


La légère indisposition de George W. Bush n'a pas empêché le président américain d'établir "un rapport vraiment personnel" avec son nouvel homologue français Nicolas Sarkozy lors de leur première rencontre, hier en Allemagne, a indiqué la Maison-Blanche.


"Le président a eu l'impression qu'ils avaient établi un rapport vraiment personnel", a rapporté Dan Bartlett, un des plus proches conseillers de Bush, qui accorde une grande importance aux relations personnelles dans la conduite des affaires internationales.


Bush s'est réveillé hier souffrant de l'estomac et Sarkozy a été "assez gentil pour se rendre dans les appartements privés du président américain plutôt que dans la salle d'entretiens initialement prévue», a-t-il dit.


Pour Bush, qui avait des relations délicates avec Jacques Chirac, il s'agissait de sa première rencontre avec Sarkozy depuis que ce dernier a pris ses fonctions en mai. Bush avait vu Sarkozy pour la première fois à la Maison Blanche en septembre 2006.


Malgré l'indisposition de Bush, "ils ont pu avoir des entretiens très substantiels", a dit Bartlett.


Les deux présidents ont évoqué les relations bilatérales, la situation au Proche-Orient, l'Iran, la Syrie, le Liban, le Darfour, l'Irak et la situation militaire en Afghanistan.


Ils ont aussi parlé de la libéralisation des échanges internationaux. Sarkozy s'est montré "très éloquent quant à la nécessité que l'Europe joue un rôle fort et prééminent, qui inclue une alliance transatlantique forte en partenariat avec les Etats-Unis", a dit Bartlett.


Le président français a pour sa part annoncé qu'il se rendrait fin septembre à New York et Washington à l'invitation de son homologue George W. Bush.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com