Condamnation des propos d’Ahmadinejad : Impasse à l’ONU





Le Quotidien-Agences


Le Conseil de sécurité de l'ONU n'a pas réussi hier à trouver un consensus sur une déclaration proposée par la France visant à condamner l'affirmation par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad que le «compte à rebours» pour l'annihilation d'Israël avait commencé.


L'ambassadeur des Etats-Unis, Zalmay Khalilzad a indiqué que certains membres du Conseil avaient encore des réserves sur le texte mais a exprimé l'espoir qu'un accord puisse être atteint «dans les prochains jours».


La semaine dernière, l'ambassadeur de France, Jean-Marc de La Sablière, avait déclaré à la presse que ce texte non contraignant, censurant le chef de l'État iranien pour ses «propos inacceptables», était soutenu par une «très large majorité des Etats membres».


Mais, selon des diplomates, le Qatar et l'Indonésie ont exprimé des réserves sur la teneur du texte français.


Contrairement aux résolutions, les déclarations du Conseil de sécurité requièrent l'unanimité des quinze membres pour être adoptées.

Le texte préparé par la France déclare que «les membres du Conseil condamnent vigoureusement les propos attribués à Mahmoud Ahmadinejad concernant la destruction d'Israël».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com