La session principale du Bac aux yeux des candidats : A la portée …





En attendant les résultats de la session principale du baccalauréat 2007 qui seront proclamés le 24 juin, les candidats semblent satisfaits de leur travail.


Dans l’ensemble, les épreuves leur ont paru à la portée.


 


 


 


Tunis - Le Quotidien


Au bout d’une semaine, les candidats au baccalauréat 2007 ont tourné hier la page des épreuves de la session principale. Et de finir visiblement sur une bonne note avec un examen d’anglais qui ne leur a pas posé de difficultés particulières.


Chez les littéraires, cette matière est assez importante contrairement à leurs camarades des sections scientifiques. Ils lui accordent alors l’intérêt et essaient de la travailler au mieux. C’est le cas de Fatma Amara. Elle était contente à la fin des épreuves. Pour elle, l’examen d’anglais était un peu long mais elle s’en est bien sortie.


Sa copine Houaïda Sdiri n’a pas raté non plus la fin des examens : “C’est important de terminer le bac avec une bonne impression.


J’avais un peu peur de l’anglais car je n’ai pas réussi à réviser les cours comme je le voulais. Mais en fin de compte, j’ai assez bien travaillé”, confie Houaïda.


Et Fatma d’ajouter que l’essai l’a inspirée. Parler de son idéal lui a permis de donner libre cours à ses idées et ses capacités de s’exprimer dans la langue de Shakespeare.


Selon les deux candidates, la session principale du bac 2007 ne leur a pas réservé de mauvaises surprises : “je sens que j’avais eu peur au début, mais en fin de compte, je trouve que le bac fait plus de peur que de mal. La pression de l’entourage aidant, on finit par paniquer et stresser alors qu’en réalité, il suffit de bien réviser et de se concentrer sur les épreuves pour sortir à bon compte”, a conclu Fatma.


Imed Jelassi, bac lettres également, semblait soulagé.


A son avis, les examens ont été à la portée des élèves moyens.


Certes, Albert Camus n’a pas fait le bonheur de tous en français, mais d’autres opportunités de se rattraper se sont présentées pendant le reste des épreuves : “je suis content. La session n’est pas dure et j’espère que la correction sera de même. Et je pense que ce sera ainsi car l’année prochaine, de nouveaux programmes entreront en vigueur et pauvres seront ceux qui devront refaire l’année”, a souligné Imed.


Hédi Mouaffak est du même avis que Imed. Candidat au bac maths, il n’a pas eu peur d’avoir raté son examen d’anglais. Comme beaucoup de scientifiques, Hédi n’a jamais été attentif à ses cours de langues. Pour lui, ce sont des matières secondaires sans importance aucune.


Le changement de programmes prévu pour l’année prochaine le rassure quant au taux de réussite. Cela étant, “la session a été à la portée”, juge-t-il. Il n’a pas relevé de difficultés à part en français par exemple : “Dans l’ensemble, tout a bien marché!”, affirme-t-il.


Imen Soussi, candidate au bac sciences expérimentales, n’a pas émis de réserves non plus. Sceptique par principe parce qu’elle ne fait pas confiance à la correction qui risque de les surprendre comme c’était souvent le cas, elle n’a pas caché sa satisfaction. Elle a bien travaillé “Ils épreuves ont été dans l’ensemble à la portée des élèves moyens. Ceux qui ont bien révisé n’ont pas été surpris”.


Décidément, le bac 2007 n’a pas fait beaucoup de “victimes”. La plupart des candidats semblent satisfaits.


Il y a lieu de rappeler que, du 7 au 13 juin, 143.194 candidats se sont présentés aux 456 centres d’examens, soit une augmentation de l’ordre de 5000 candidats par rapport à la session principale du baccalauréat 2006.


Avec 47.114 postulants pour ce diplôme, la section des lettres occupe la première place. Vient ensuite la section économie - gestion qui enregistre 27.515 candidats.


Quant aux futurs bacheliers des sciences expérimentales, ils se classent en troisième position (26.745).


Les matheux sont au nombre de 23 473 candidats alors que le nombre des élèves de la branche techniques s’élève à 17.917.


En dernière position, se classe la section sport qui compte seulement 430 candidats.


Tous ces postulants pour le diplôme attendront les résultats sur des charbons ardents. Le “verdict” est prévu pour le dimanche 24 juin.


 


M.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com