U.S.M. : Bnouni et Alaya derniers partants?





A l’USM, c’est le temps des départs. Après Adriano, Nefzi, Felhi et autres, Bnouni et Alaya sont sur le point de quitter le navire bleu.


 


Selon toute vraisemblance, l’hémorragie que connaît l’USM depuis la rencontre USM - CA jouée le 27 mai dernier pour le compte de l’ultime journée de l’exercice écoulé, est appelée à se poursuivre si les dirigeants n’agiront pas pour la stopper, à défaut que cet exode ne connaisse d’autres proportions plus alarmantes. Heureusement que le veto déclaré ces derniers temps, face à l’émigration de Salah Mzali, convoité de toutes parts est venu à point nommé pour limiter les dégâts. A supposer que ce dernier ait été libéré, c’est tout le compartiment défensif de la saison passée qui s’est effrité, après le départ des Nefzi, Nevez, Falhy et Alaya. Pendant que nous y sommes, le capitaine Moëz Alaya, dont le contrat expire à la fin de ce mois, n’a plus l’intention, ni l’envie de rempiler. Il est même annoncé à EMM, son club d’origine, déterminé à jouer pour l’accession cette saison. Frej Bnouni, en pourparlers très avancés avec le CAB (qui serait entraîné par Lotfi ou Faouzi Benzarti) est décidé, lui aussi de changer d’air pour un contrat de 3 ans à Bizerte. Tarek Salem, le dernier candidat pour le départ, est contacté par le ST, même s’il ne peut reprendre ses activités qu’après les 6 mois prescrits pour sa remise de l’intervention subite en mai dernier.


 


Najjar pour remplacer Maâtouk


En attendant le retour de l’Allemand Tony Hay, prévu pour le 22 juin, date de l’entame de la préparation de l’enter-saison, Mohamed Salah Mhalla, l’ex-portier usémiste, chargé des fonctions d’entraîneur des gardiens, est à pied d’œuvre pour superviser  les nouveaux postulants. En parallèle avec le test non concluant de Radhouane Ben Ahmed (AS Jelma, d’autres ont été gardés pour être jugés par le nouveau coach de l’USM, tel Ahmed Najjar, venant du CS Korba, que ses dirigeants auraient consenti à libérer au profit de l’USM, comme il en était de même avec le talentueux Fakhreddine Galbi. Le handicap de Maâtouk, prêté aux Lybiens d’Al Ittihad, sera donc comblé. Les tractations vont bon train pour s’assurer les services d’autres joueurs, du marché local, approchés par les dirigeants monastiriens, avant que les Hmam (JSK), Maâmri (EGSG) et Rouid (ASD) n’optent pour d’autres destinations comme ce fut le cas pour Khanchil saisi, à la volée, par le CA. A partir de certaines informations recueillies auprès de diverses sources, les nouvelles recrues, d’Afrique noire, ou des clubs tunisiens, seront en mesure d’atténuer, un tant soit peu, les séquelles provoquées par cet exode massive, chiffrée jusque-là, à 8, parmi les meilleurs éléments qui ont marqué de leurs empreintes la compétition écoulée.


 


M. NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com